• Jonas Croissant

Qu'est-ce que l'Église? Ekklesia selon la Bible

Mis à jour : févr. 8


Il y a beaucoup de confusion et de désordre dans les églises aujourd’hui, et cela provient en grande partie d’une mauvaise ecclésiologie, c’est-à-dire d’une mauvaise doctrine sur l’Église.

Dans cette nouvelle série, nous allons avoir la joie d’examiner ce que la Bible enseigne sur l’Église, à savoir par sa nature, son commencement, sa mission, mais aussi les personnes qui la compose, leurs rôles, le contenu dans culte biblique, etc. Commençons par le commencement.

Qu’est-ce que l’Église ?

En résumé, l’Église est la communauté des saints (tous les chrétiens) bâtit et dirigée par Jésus Christ dans la nouvelle alliance entre la Pentecôte et l’Enlèvement. L’Église est le corps de Christ composée de membres de toutes nations ayant été baptisés du Saint Esprit :

« Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit » (1 Corinthiens 12:13).

L’Église est composée des chrétiens ayant traversés tous les âges depuis l’envoi du Saint-Esprit à la Pentecôte (Actes 1:1-8, 2:1-4), jusqu’à l’Enlèvement précédant la tribulation, avant l’avènement du millenium [La Signification des Nombres de l'Apocalypse: 666, 144000, 1000].

L’Église existe aussi parce qu’elle a reçu des dons spirituels (Éphésiens 4:11-12), le ministère de la prédication de la Parole de vérité (1 Timothée 3:15 ; 2 Timothée 4 :2 ; Jean 17:17), et les deux sacrements bibliques que sont la Sainte Cène (1 Corinthiens 11:22-33) et le baptême (Matthieu 28:19-20).

Comme nous le verrons en détail dans un prochain article, la Bible distingue l’Église universelle (tous les chrétiens du monde entier, Matthieu 16:18) et l'église locale (les chrétiens d’une église en particulier, Apocalypse 2-3). L’Église n’est donc pas un bâtiment mais le corps symbolique de Christ formé par tous les chrétiens : « Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part » (1 Corinthiens 12:27, cf 12:12-28).

Par conséquent, un groupe de chrétiens sans pasteurs, un groupe d'étude biblique, une assemblée de chrétiens sans la prédication de la Parole et de l'Évangile ou sans une célébration régulière des sacrements, ne sont pas des exemples de l'église locale selon la Bible.

Le mot originel : ekklēsia

Le mot grec originel que la Bible utilise et qui est généralement traduit par « église » est ekklēsia. Ce mot apparait seulement dans le Nouveau Testament, 3 fois dans les Evangiles et 111 fois dans les épitres. Comme nombre de mots bibliques, ekklēsia peut prendre diverses significations selon son contexte.

En l’occurrence, dans son sens le plus basique ekklēsia signifie un groupe ou une assemblée de personnes, c’est pourquoi ce mot est parfois utilisé dans la Bible pour une assemblée grecque (Actes 19:39, 41), l’assemblée des israélites dans le désert jadis (Actes 7:38), une assemblée locale de chrétiens (1 Corinthiens 11:18, 14:34), et l’assemblée universelle et atemporelle des chrétiens (Matthieu 16:18) – l’Eglise.

“l’Église universelle [est] un groupe appelé en dehors des ténèbres pour vivre dans la lumière du royaume de Christ”

Le mot ekklēsia est composé du préfix ek qui signifie « en dehors » et de la racine kaleo signifiant appeler. Dans le contexte de l’Église universelle, ekklēsia signifie donc littéralement un groupe appelé en dehors des ténèbres pour vivre dans la lumière du royaume de Christ comme l’illustrent les versets suivants :

« [nous sommes] une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière » (1 Pierre 2:9),

« Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d'avoir part à l'héritage des saints dans la lumière, qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour, en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés » (Colossiens 1:12-14).

Reconnaître la véritable Église

Je me rappelle le jour où je vis en France un ancien bâtiment d’église catholique transformé en un musée d’art comptant pour rien. Un bâtiment qui se réclamait autrefois au service de la louange du Seigneur, désormais transformé en un lieu où, littéralement, je voyais des poubelles peintes en couleurs vives et attachées pour former des « sculptures ». J’étais très attristé.

Puis, je me repris en réalisant que l’Église catholique romaine ne prêche pas l’Évangile du Seigneur Jésus Christ (en savoir plus ici). En réalité, cette église n’avait donc jamais été une vraie église de Jésus Christ. Bien plus, avant que les personnes vendent ce bâtiment, l’assemblée de ce lieu n’est évidemment déjà plus chrétienne. En outre, ce bâtiment n’était qu’un tas harmonieux de pierre, l’église, l’assemblée des chrétiens n’était pas le bâtiment.

Il n’y avait donc aucune raison d’être attristé. Bien plus tristes sont les églises bien remplies dont les pasteurs, les anciens, et les membres ne sont pas convertis et rejettent le vrai Évangile de Christ. Une assemblée pleine du monde et vide du Christ. Une assemblée à laquelle le Seigneur dit : « Je sais que tu passes pour être vivant, et tu es mort » (Apocalypse 3:1).

Grâce soit rendue à Dieu, la Bible nous éclaire sur la nature de la vraie Église. La première occurrence biblique du mot ekklēsia est en Matthieu 16:18, lorsque Jésus dit « je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle ».

Par ces paroles Jésus n’indiquait pas qu’il avait pour intention de construire une église à Jérusalem, mais bel et bien qu’Il allait former une assemblée universelle de chrétiens, rachetés par Son sang bientôt versé à la croix du Calvaire afin de les délivrer de la puissance de la mort.

Nous pouvons donc nous exclamer avec l’apôtre Paul : « La mort a été engloutie dans la victoire. O mort, où est ta victoire ? O mort, où est ton aiguillon ? L'aiguillon de la mort, c'est le péché ; et la puissance du péché, c'est la loi. Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ ! » (1 Corinthiens 15:55-57).

L’Église de Jésus Christ est glorieuse et indestructible ! « Christ est le chef de l'Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur » (Éphésiens 5:23b), « Christ a aimé l'Église, et s'est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier par la parole, après l'avoir purifiée par le baptême d'eau, afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible » (Éphésiens 5:25b-27).

L'Église est un bâtiment spirituel, un temple symbolique ayant pour « fondement [les] apôtres et [les] prophètes, Jésus Christ lui-même étant la pierre angulaire » (Éphésiens 2:21) et nous sommes des « pierres vivantes » (1 Pierre 2:5) que le Seigneur forme tel un Sage Architecte. Chers lecteurs, si vous avez obéi à l’Évangile et par conséquent reçu le Saint Esprit (Romains 8:9), vous êtes l’Église.

CONNAITREpourVIVRE.com

#ecclésiologie #ecclésiologiebiblique #doctrinedeléglise #questcequelEglise #questcequeléglise #Eglise #enseignementsurléglise #significationdeekklesia #significationdeecclesia

CONNAITREpourVIVRE.com

Connaître Dieu et sa Parole pour vivre à sa gloire

MISSION

L'ÉQUIPE

© 2013-2020 - Tous droits réservés.

NOUS SOUTENIR

  • YouTube - White Circle
  • Facebook - White Circle