evangile.jpg
Please reload

Tirer par type
Catégories
Populaires

La vie débordante

21.09.2016

 

Psaume 65:9 : « Le ruisseau de Dieu est plein d’eau ». Je ne vous demande pas à quelle branche de la chrétienté vous appartenez, ni à quelle religion du monde vous avez adhéré ! Mais, si vous avez une vie qui déborde ?

En premier, je devrais plutôt vous demander : « connaissez-vous le Christ ? Avez-vous fait avec Lui une rencontre d’amour ? Une rencontre personnelle ? Avez-vous expérimenté une nouvelle naissance ? (Jean 3:3-7) Êtes-vous comme cette femme dont le Christ a pu dire : «  Ses nombreux péchés lui sont pardonnés » ? (Luc 7:47). En un mot avez-vous la foi ? »

Si vous avez la foi, la question de vos péchés est réglée, car Christ sur la croix a tout accompli, l’œuvre de salut est parfaite, le pécheur qui a cru est entièrement et définitivement pardonné ; l’Esprit de Dieu a maintenant toute la liberté de vous faire goûter combien le Seigneur est bon, de remplir votre cœur de Sa présence, et de vous faire entrer dans une relation intime avec Lui.

 

« Si vous n’avez pas la foi vous êtes une personne malheureuse même si vous ne le savez pas »


Si vous n’avez pas la foi vous êtes une personne malheureuse même si vous ne le savez pas. Quand bien même vous seriez très instruit, que vous auriez une très bonne situation, que vous auriez une vie que l’on qualifie de réussie, si vous ne connaissez pas Christ vous êtes perdu, vous ne pourrez jamais goûter cette vie abondante que Jésus nous offre déjà sur cette terre, et durant toute l’éternité.


Seul Christ peut faire déborder nos cœurs

Jésus nous dit d’une façon très claire pourquoi Il est venu : « Moi, Je suis venu afin que mes brebis aient la vie, et qu’elles l’aient en abondance » (Jean 10:10). Dieu veut nous donner une vie remplie, une vie qui déborde.

À Cana en Galilée il y eut des noces, Jésus et ses disciples furent invités ; le vin ayant manqué Il donna l’ordre aux serviteurs de remplir d’eau ces vases. Et ils les remplirent jusqu’au bord (Jean 2:7).

 

« Dieu veut nous donner une vie remplie, une vie qui déborde »


Nous avons en famille souvent chanté ce petit refrain : « Que ne puis-je, ô mon Dieu, Dieu de ma délivrance remplir de ta louange et la terre et les cieux ; les prendre pour témoin de ma reconnaissance, et dire au monde entier  combien je suis heureux ».

Oui lorsque nous allons à Jésus avec tout le fardeau de nos péchés : Il nous décharge, Il nous libère, Il nous affranchit, Il brise nos chaînes, Il nous rend libre. Il purifie notre être. Son amour, Sa paix, Sa joie ont toute liberté pour remplir notre cœur et le faire déborder.



Pourquoi notre cœur ne déborde-t-il pas ?

Parce qu’il est encombre de toutes sortes de choses qui ne servent à rien. Parce Christ n’a pas la première place dans notre vie. Parce qu’il n’y a pas cette pauvreté d’esprit dont nous parle le Christ dans les Béatitudes (Matthieu 5:3) et Paul dans la deuxième épitre aux Corinthiens (6:10).

Parce qu’on ne cherche pas à saisir toutes les bénédictions qui sont à nous dans le Christ. « Dieu…nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ » (Éphésiens 1:3). Parce qu’on pense être quelque chose alors que l’on n’est rien.

Et comme le dit si bien le prophète Jérémie : « On marche après des choses qui ne profitent pas » (Jérémie 2:8, Version Darby). Et Esaïe dit aussi : « Leurs choses désirables ne sont d’aucun profit ; et ils en sont eux-mêmes les témoins » (Esaïe 44 :9, Version Darby).

Oui nous sommes témoins que, séparés de Christ, nous ne pouvons rien faire. Mais, si nous demeurons en Lui, nous porterons beaucoup de fruits (Jean 15:5). Et si nous portons beaucoup de fruits ; le Père sera glorifié et nous serons ses disciples (Jean 15:8).
 
Allons à Jésus en toute simplicité. Si nous croyons Sa Parole, nous vivrons cet amour qui déborde. Le poète chrétien le dit si bien : « Rien ne vient troubler mon âme qui déborde » (Hymne & Cantiques, 209).

Pourquoi notre cœur débordera-t-il ? Tout simplement parce que le cœur du Christ déborde d’amour. Le poète chrétien dit plus loin: « J’exalterai ton amour qui déborde » (Hymne & Cantiques, 209).



Où cet amour de Christ a-t-il débordé ?

À la croix, où Il a donné sa vie pour toi et pour moi. À la croix, le Rocher a été frappé, les eaux ont coulé, et les rivières ont débordé (Psaumes 78:20, Version Darby). Il fendit les rochers dans le désert, et les abreuva comme aux abîmes, abondamment…. Il fit sortir des ruisseaux du rocher, et Il fit couler les eaux comme des fleuves (Psaumes 78:15-16).
 
Combien ces paroles de la Bible sont vérité. Christ comme homme, a vécu pleinement cette vie abondante, même au sein de la souffrance. Rien, jamais n’a empêché son amour de couler, de s’épancher vers les autres et vers son Dieu, en un mot de déborder. Et si nous sommes ses disciples, si nous croyons en Lui, nous aussi nous déborderons.

Avons-nous soif d’une vie pleine, d’une vie comblée, d’une vie utile ? Écoutons les paroles du Christ : « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. Celui qui croit en moi… des fleuves d’eau vive couleront de son sein » (Jean 7 :38). Le psalmiste nous dit aussi : « Beni soit le Seigneur, qui de jour en jour, nous comble de Ses dons » (Psaumes 68:19).

Le Christ ne nous demande pas de faire de grandes choses. Mais Il nous demande simplement de croire en Lui, de croire en Son amour. De placer toute notre confiance dans Son sacrifice à la croix ; un sacrifice qui satisfait pleinement Dieu et nous délivre de la puissance du péché.

La Bible dans Luc (1:53), nous dit : « Il a rempli de biens ceux qui avaient faim, et il a renvoyé les riches à vide » (Riches d’eux-mêmes).

Ce n’est pas la connaissance qui fera déborder nos cœurs, mais simplement le fait de se savoir aimé, aimé au sein même de notre faiblesse et de notre pauvreté,  « car ta gratuité est bonne, Éternel » (Psaumes 109:21). Jésus nous enseigne en nous disant : « Donnez, et il vous sera donné : On vous donnera dans le sein bonne mesure, pressé et secoué, et qui débordera » (Luc 6:38).

Dans le Cantique des Cantiques qui est l’expression profonde de l’amour de Christ pour son assemblée, et pour le croyant en particulier, nous trouvons ce très beau verset : « Je suis venu dans mon jardin, ma sœur ma fiancée ! J’ai cueilli ma myrrhe avec mes aromates, j’ai mangé mon rayon de miel, j’ai bu mon vin avec mon lait. Mangez, amis ; buvez, buvez abondamment, bien-aimés » (Cantiques 5:1).

Dans ce verset, le miel, le vin et le lait sont tous des images de l’abondance spirituelle que le Christ donne à chacun de Ses bien-aimés.

 

 

 

Lionel Guibal
Aumônier de prison
Fédération Protestante de France des prisons
Contact: l.guibal@gmail.com


 

Cet article est reproduit avec la permission de Lionel Guibal [ lavieenjesus.fr ], auteur invité de CONNAITREpourVIVRE.com.

 

Consulter les articles de Lionel Guibal

 

 

CONNAITREpourVIVRE.com

Please reload

Please reload