evangile.jpg
Please reload

Tirer par type
Catégories
Populaires

Comment être sauvé?

08.02.2016

 

Le salut d’une âme perdue est la chose la plus importante ici-bas après la gloire de Dieu. « Que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s'il perdait son âme ? » (Matthieu 16 :26a). La vie que nous menons et les choix que nous faisons sur terre déterminent notre destination éternelle.

 

Selon la foi du Christianisme, Dieu ne nous a pas laissés seuls dans cette vie et ces multiples choix, car Il nous a donné l’Évangile de Jésus Christ. L’Évangile, qui signifie la bonne nouvelle, est le message sacré que Dieu offre à l’humanité.

 

Cet article a pour but, non pas de donner une opinion sur le possible message de Dieu pour vous et moi, mais de transmettre simplement le message que donna le Christ durant son passage sur terre. Pour comprendre ce message de pardon - l'Évangile de Jésus Christ -, il est nécessaire de se poser cinq questions essentielles: 

 

I. COMMENT CONNAÎTRE CE MESSAGE ?

II. QUI EST VOTRE DIEU ?

III. QUI ÊTES-VOUS DEVANT DIEU ?​
IV. QU’A FAIT LE CHRIST POUR VOUS SAUVER ?
V. QUE DEMANDE DIEU DE VOTRE PART ?

 

 

■ I. COMMENT CONNAÎTRE CE MESSAGE ?

 

1. La Bible est la Parole de Dieu

 

Seule la Bible est inspirée par Dieu, son message est divinement donné pour nous diriger vers le salut et la piété. Si vous lisez la Bible avec un cœur ouvert à Dieu, vous vous rendrez compte sans ambiguïté que Dieu vous parle au travers de ce texte millénaire. Vous ne saurez initialement pas répondre à bien des questions que vous aurez sur la Bible, mais vous aurez foi en ce que les chrétiens appellent la Parole de Dieu.

 

Le moyen le plus efficace de vous convaincre sur un sujet spirituel deviendra la Bible et vous réagirez comme les chrétiens du premier siècle, au sujet de qui l’apôtre Paul disait :

 

« C'est pourquoi nous rendons continuellement grâces à Dieu de ce qu'en recevant la parole de Dieu, que nous vous avons fait entendre, vous l'avez reçue, non comme la parole des hommes, mais, ainsi qu'elle l'est véritablement, comme la parole de Dieu, qui agit en vous qui croyez » (1 Thessaloniciens 2:13, emphase ajoutée). Si quelqu’un rejette cette croyance essentielle, il ne peut évidemment pas croire aux fondamentaux qui en découlent.

 

 

■ II. QUI EST VOTRE DIEU ?

 

2. Le Dieu de la Bible est le vrai Créateur, Il est trinitaire

 

Il y a un seul Dieu qui « au commencement » « créa les cieux et la terre » (Genèse 1:1). Le Dieu unique existe mystérieusement en trois personnes distinctes, de même nature, et coéternelles. Selon les paroles du Christ :

 

« Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde » (Matthieu 28:19-20). On note que beaucoup de chrétiens authentiques ont une compréhension très limitée de la Trinité, et un nouveau converti peut même l’ignorer ; cependant, le reniement de la Trinité indique une fausse conversion (Jean 5:23, 14:9-11, 1 Jean 2:23; 2 Jean 1:9).

 

« Aucune action bonne pourra effacer le mal que vous avait fait devant Dieu, seule la foi au sauveur Jésus Christ peut vous permettre d'échapper au jugement de Dieu »

 

Le seul vrai Dieu est saint, bon et parfait dans toutes ses excellences : « L'Éternel est bon et droit : c'est pourquoi il montre aux pécheurs la voie » (Psaume 25:8), « Tu es juste, ô Éternel ! Et tes jugements sont équitables » (Psaume 119:137), « Au roi des siècles, immortel, invisible, seul Dieu, soient honneur et gloire, aux siècles des siècles ! Amen ! » (1 Timothée 1:17).

 

[90 versets sur les attributs de Dieu]

 

3. Jésus Christ est l’Homme-Dieu

 

Jésus doit donc recevoir le même honneur que Dieu le Père et Dieu l’Esprit. Le chrétien reconnait « la gloire de notre grand Dieu et Sauveur Jésus Christ » (2:13, version Darby). Lors de sa venue sur terre, Christ est venu vers l’humanité en tant que l’Homme-Dieu. « En [Christ] habite corporellement toute la plénitude de la divinité » (Colossiens 2:9).

 

Jésus s’est fait homme, conçu en la vierge Marie par un miracle du Saint-Esprit. Cette naissance arriva « auprès d'une vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph. Le nom de la vierge était Marie. […] L'ange lui répondit : Le Saint Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très Haut te couvrira de son ombre. C'est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu » (Luc 1:27, 35).

 

La double nature du Christ était nécessaire à notre salut, « existant en forme de Dieu, [Il] n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, mais s'est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ; et ayant paru comme un simple homme, il s'est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix » (Philippiens 2:5-8).

 

■ III. QUI ÊTES-VOUS DEVANT DIEU ?

 

4. Bien qu’aimée de Dieu, chaque personne est mauvaise à Ses yeux et sous Sa colère pour ses péchés

 

Ceci condamne cette personne à l’enfer éternel. Puisque Dieu est parfait, même nos actions bonnes aux yeux des hommes ne nous permettent pas d’être trouvés justes à Ses yeux, car Il sonde toutes nos intentions :

 

« Il n'y a point de juste, pas même un seul ; nul n'est intelligent, nul ne cherche Dieu ; tous sont égarés, tous sont pervertis ; il n'en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul […] La crainte de Dieu n'est pas devant leurs yeux […] Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » (Romains 3:10-12, 18, 23). De plus, le bien ne compense jamais le mal commis, lequel doit être jugé. Or, la Bible dit que « le salaire du péché, c'est la mort » (Romains 6:23).

 

Personne ne peut plaire à Dieu ni atteindre le paradis par ses propres efforts. L’homme est au contraire condamné à la mort éternelle en enfer pour avoir infiniment offensé Dieu par son péché, et vécu égoïstement pour lui-même plutôt que pour la gloire de Dieu. Chaque inconverti « boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l'agneau. Et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles » (Apocalypse 14:10-11a).

 

 

■ IV. QU’A FAIT LE CHRIST POUR VOUS SAUVER ?

 

5. Jésus Christ n’a jamais péché et Il donna sa vie en substitut pour le salut de ceux qui ont foi en Lui

 

Le message que vous lisez est la bonne nouvelle, l’évangile, mais il n’y a pas de bonne nouvelle sans mauvaise nouvelle. Puisque chacun a infiniment offensé Dieu par une vie remplie de péché, la juste condamnation est la mort en enfer sous la colère de Dieu ; mais puisque Dieu est plein de grâce, Il a décidé de donner son Fils Jésus Christ pour mourir à votre place sous Sa colère afin de vous épargné l’enfer:

 

« Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle - Jean 3:16 »

 

« Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle » (Jean 3:16), « Car je ne désire pas la mort de celui qui meurt, dit le Seigneur, l'Éternel. Convertissez-vous donc, et vivez » (Ézéchiel 32:18).

 

Pour que je sois chrétien, Christ fut traité comme coupable pour mes péchés en mourant à la croix, je suis donc acquitté par ses bonnes actions et sa vie parfaite : « [Christ] qui n'a point connu le péché, [Dieu] l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu » (2 Corinthiens 5:21). Christ, et son sacrifice qui a satisfait la colère divine pesant sur moi, est le seul moyen d’être réconcilié avec Dieu : « Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme, qui s'est donné lui-même en rançon pour tous » (1 Timothée 2:5-6a).

 

6. Christ est ressuscité corporellement d’entre les morts, et me donne la vie éternelle

 

La résurrection corporelle du Christ est un fait tout autant historique que sa vie et sa mort : « Je vous rappelle, frères, l'Évangile que je vous ai annoncé […] que Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures ; qu'il a été enseveli, et qu'il est ressuscité le troisième jour » (1 Corinthiens 15:1, 3-4). Puisque Christ n’était pas un pécheur, Il ne méritait pas de mourir et la mort n’avait pas de pouvoir permanent sur lui : « Dieu l'a ressuscité, en le délivrant des liens de la mort, parce qu'il n'était pas possible qu'il fût retenu par elle » (Actes 2:24).

 

La résurrection indique que Dieu le Père a accepté le sacrifice de substitution pénale de Christ vous déchargeant de votre condamnation. Sa résurrection témoigne de la puissance divine qui nous promet aussi d’être ressuscités pour la vie éternelle au paradis avec Dieu : « sachant que celui qui a ressuscité le Seigneur Jésus nous ressuscitera aussi avec Jésus, et nous fera paraître avec vous en sa présence » (2 Corinthiens 4:14).

 

 

■ V. QUE DEMANDE DIEU DE VOTRE PART ?

 

7. Le salut d’une personne est pure grâce par la foi au Christ seulement

 

Dieu a une bonne nouvelle pour vous, vous n’êtes pas obligés d’aller en enfer pour subir la juste condamnation que mérite vos péchés car Jésus Christ est mort et ressuscité pour vous acquitter devant Dieu. Le salut de votre âme ne se mérite donc pas par vos bonnes œuvres, il est un don immérité de Dieu qui fut complètement conquit par Christ à la croix: « Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie » (Éphésiens 2 :8-9).

 

Aucune action bonne pourra effacer le mal que vous avait fait devant Dieu, seule la foi au Sauveur Jesus Christ peut vous permettre d'échapper au jugement de Dieu: « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui » (Jean 3:36).

 

Pour recevoir ce don gracieux de la vie éternelle, vous avez un seul choix à faire : abandonnez tout espoir en vous-même et demandez pardon à Dieu pour vos péchés avec la foi que Dieu vous pardonnera grâce au sacrifice et à la résurrection du Christ en votre faveur:

 

« Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé. Car c'est en croyant du cœur qu'on parvient à la justice, et c'est en confessant de la bouche qu'on parvient au salut, selon ce que dit l'Écriture » (Romains 10:9-10). Dieu a promis de vous pardonner si vous lui obéissez : « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité » (1 Jean 1:9). Il vous promet : « je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi » (Jean 6:37b).

 

« Changer de comportement pour vous soumettre à un nouveau Maître, le Seigneur Jésus Christ. Vraiment croire en Christ se manifeste par la repentance »

 

8. La vraie foi se manifeste par la repentance

 

Toutefois, n’oubliez pas que vous demandez pardon à Dieu pour votre désobéissance à Sa volonté, ce qui implique qu’une foi sincère envers Dieu consiste à confesser « le Seigneur Jésus » avec votre bouche et vos actions (Romains 10:9).

 

Si vous voulez vraiment être sauvé, car votre cœur est profondément attristé d’avoir outragé votre Père Créateur qui vous aime (2 Corinthiens 7:10), alors vous aurez le désir (mais non le pouvoir, Romains 7:18) de changer de comportement pour vous soumettre à un nouveau Maître, le Seigneur Jésus Christ. Vraiment croire en Christ se manifeste par la repentance.

 

Mais que faire si je n’ai pas le pouvoir d’obéir parfaitement à Dieu et que je pèche encore ? L’Évangile répond : « Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous. Approchez-vous de Dieu, et il s'approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs ; purifiez vos cœurs, hommes irrésolus. Sentez votre misère ; soyez dans le deuil et dans les larmes ; que votre rire se change en deuil, et votre joie en tristesse. Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera » (Jacques 4:7-10).

 

Ayez simplement foi en Dieu, c’est Lui qui vous sauve ! « Or sans la foi il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent » (Hébreux 11:6). Christ nous a dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie » (Jean 5:24).

 

[Pasteur John Glass: Pourquoi la Bible est fiable?]

 

Avec le temps, les bonnes œuvres seront le résultat (et non la cause) de votre salut : « Je suis la vigne, vous êtes les branches. Si quelqu'un reste attaché à moi comme je suis attaché à lui, il donne beaucoup de fruit. En effet, sans moi, vous ne pouvez rien faire » (Jean 15:5, traduction Parole de Vie). En effet, la foi chrétienne n’est pas seulement une liste de croyances à embrasser par la foi, elle est aussi une vie d’amour envers Dieu et son prochain.

 

CONCLUSION

 

Voici donc le résumé du message de pardon de la Bible, l'Évangile de Christ:

 

I. COMMENT CONNAÎTRE CE MESSAGE ?

Seulement par la Bible

 

II. QUI EST VOTRE DIEU ?

Le Dieu trinitaire et Saint

 

III. QUI ÊTES-VOUS DEVANT DIEU ?​

Un pécheur sous la colère de Dieu

 

IV. QU’A FAIT LE CHRIST POUR VOUS SAUVER ?

Il est mort à notre place et Il est ressuscité!

 

V. QUE DEMANDE DIEU DE VOTRE PART ?

La foi en Christ seulement pour le salut et la repentance de vos péchés

 

Si vous avez accepté Christ, contactez-nous à connaitrepourvivre@teachers.org, nous vous aiderons à trouver une église biblique pour vivre la foi que Dieu vous appelle à embrasser.

 

 

CONNAITREpourVIVRE.com

Please reload

Please reload