evangile.jpg
Please reload

Tirer par type
Catégories
Populaires

David et Jonathan : amis modèles ou homosexuels?

29.04.2017

 

Les partisans de l’homosexualité justifient leur hérésie en affirmant que David et Jonathan formaient « un couple gay ». David était un berger devenu chef des armées d'Israël pour le roi Saül, dont le fils s’appelait Jonathan. Jonathan avait probablement près de vingt-cinq ans de plus que David.

 

L’interprétation selon laquelle David et Jonathan étaient homosexuels se base principalement sur 2 Samuel 1:26 : « Je suis dans la douleur à cause de toi, Jonathan, mon frère ! Tu faisais tout mon plaisir ; ton amour pour moi était admirable, au-dessus de l'amour des femmes » (emphase ajoutée).

 

D’autres textes sont aussi utilisés pour soutenir ce faux enseignement. Il y est écrit: « Et dès lors l'âme de Jonathan fut attachée à l'âme de David, et Jonathan l'aima comme son âme. Ce même jour Saül retint David, et ne le laissa pas retourner dans la maison de son père. Jonathan fit alliance avec David, parce qu'il l'aimait comme son âme » (1 Samuel 18:1-3),

 

Ou encore : « Jonathan protesta encore auprès de David de son affection pour lui, car il l'aimait comme son âme » (1 Samuel 20:17). Par ailleurs, il est écrit que David et Jonathan se sont embrassés en 1 Samuel 20:41… Que répondriez-vous ? Dieu nous commande d’être prêts à défendre notre foi (1 Pierre 3:15 ; 2 Corinthiens 10:4-5), êtes-vous prêts ?

 

 

Que signifie un amour au-dessus de l'amour des femmes ?

 

Alors comment comprendre 2 Samuel 1:26 : « Je suis dans la douleur à cause de toi, Jonathan, mon frère ! Tu faisais tout mon plaisir ; ton amour pour moi était admirable, au-dessus de l'amour des femmes ». Certains soutiennent qu’une telle expression ne peut pas être une relation amicale mais implique une relation homosexuelle ? Que dit la Bible ?

 

Notons premièrement que ces paroles font partie du « cantique funèbre que David composa sur Saül et sur Jonathan, son fils, et qu'il ordonna d'enseigner aux enfants de Juda. C'est le cantique de l'arc » (2 Samuel 1:17-18). Ce sont des paroles prononcées dans un contexte de deuil.

 

Examinons maintenant l'expression controversée en 2 Samuel 1:26 au sujet de l'amour. Le mot hébreu 'ahabah (אַהֲבָה) traduit par « amour » en 2 Samuel 1:26 peut signifier l’amour d’un homme envers une femme (Genèse 29:20 ; Proverbes 5:19; Cantique des Cantiques 2:7, 3:5,10), ou bien l’amour de Dieu envers son peuple (Deutéronome 7:8; 1 Rois 10:9; 2 Chroniques 2:11, 9:8), ou encore l’amour fraternel :

 

« Celui qui couvre une faute cherche l'amour ('ahabah), et celui qui la rappelle dans ses discours divise les amis » (Proverbe 17:9), « Tandis que je les aime ('ahabah), ils sont mes adversaires ; mais moi je recours à la prière. Ils me rendent le mal pour le bien, et de la haine pour mon amour ('ahabah) » (Psaume 109:4-5),

 

« Mieux vaut une réprimande ouverte qu'une amitié (littéralement amour : 'ahabah) cachée. Les blessures d'un ami prouvent sa fidélité, mais les baisers d'un ennemi sont trompeurs » (Proverbe 27:5-6), « On t'a fait connaître, ô homme, ce qui est bien ; et ce que l'Éternel demande de toi, c'est que tu pratiques la justice, que tu aimes ('ahabah) la miséricorde, et que tu marches humblement avec ton Dieu » (Michée 6:8).

 

Un autre terme hébreu traduit par « amour » et très proche de 'ahabah est 'ahab (אָהַב). Ce terme est utilisé près de deux cent fois dans l’Ancien Testament, et, la majorité de ces occurrences ne fait pas référence à un amour impliquant des relations sexuelles : « Isaac aimait ('ahab) Ésaü, parce qu'il mangeait du gibier ; et Rebecca aimait ('ahab) Jacob » (Genèse 25:28), « Israël aimait ('ahab) Joseph plus que tous ses autres fils » (Genèse 37:3a),

 

« mais tout Israël et Juda aimaient ('ahab) David, parce qu'il sortait et rentrait à leur tête » (1 Samuel 18:16), « Béni soit l'Éternel, ton Dieu, qui t'a accordé la faveur de te placer sur le trône d'Israël ! C'est parce que l'Éternel aime ('ahab) à toujours Israël, qu'il t'a établi roi pour que tu fasses droit et justice » (1 Rois 10:9).[2]

 

Il est donc faux de prétendre que 2 Samuel 1:26 réfère nécessairement à une relation homosexuelle, puisque la Bible utilise ce terme « amour » et ces dérivés pour l’amitié profonde et pour l’amour fraternel que Dieu nous commande. [Série: Création ou évolution ?, ici]

 

En outre, il ne peut pas être démontré que ce terme fasse une seule fois référence à une relation homosexuelle, ce qui n’est évidemment pas de l’amour aux yeux de Dieu, mais bien de la luxure (Romains 1:26-28 ; 1 Timothée 1:10 ; 1 Corinthiens 6:9).

 

“ L’amour « au-dessus de l'amour des femmes » signifie précisément que leur amitié profonde n’était pas sexuelle ”

 

  À l’instar des faux enseignements sur une supposée relation gay entre David et Jonathan, ce qui n’est pas écrit dans la Bible et va donc « au-delà de ce qui est écrit » (1 Corinthiens 4:6), John MacArthur commente que l’amour « au-dessus de l'amour des femmes » signifie précisément que leur amitié profonde n’était pas sexuelle (« l'amour des femmes »).[1]

C’était un amour de frères d’armes car David et Jonathan avaient combattus de nombreuses batailles sanguinaires ensemble, risquant leur vie à chaque instant l’un pour l’autre. Notons que lors de ces guerres légitimes, David versa tellement de sang que Dieu ne lui permit pas de construire Son temple (1 Chroniques 28:2-3).

Or, Jésus Christ notre Seigneur nous apprends qu’ « il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis » (Jean 15:13), et c’est précisément par un tel amour amical que ces frères d’armes traversèrent ces épreuves. Et, le Seigneur nous enseigne de vivre avec ce même amour : « Nous avons connu
l'amour, en ce qu'il a donné sa vie pour nous ; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères » (1 Jean 3:16).

Quelle abomination d’accuser David et Jonathan de ce type de péché, alors qu’ils s’aimaient comme des amis exemplaires, à l’image du Christ qui est mort pour nous par amour. David et Jonathan étaient tout simplement des amis véritables, et leur amitié demeure un modèle biblique pour nos relations aujourd’hui.



Pourquoi Jonathan aimait-il David comme son âme ?

Pourquoi donc Jonathan aimait-il David « comme son âme » (1 Samuel 18:3, 20:17) ? Cela implique-t-il une relation illégitime, ou bien, est-ce un trait biblique ? La Parole répond : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Matthieu 19:19, cf 22:39, Marc 12:31,33, Luc 10:27).

Si ce commandement est répété de nombreuses fois dans la Bible, c’est bien parce que Dieu ne nous commande pas seulement de ne pas commettre le mal envers notre prochain, mais aussi, et surtout, d’agir avec un amour bienveillant envers lui :

« En effet, les commandements : Tu ne commettras point d'adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point […] se résument dans cette parole : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. L'amour ne fait point de mal au prochain : l'amour est donc l'accomplissement de la loi » (Romains 13:9-10, cf Jacques 2:8 ; Galates 5:14).

Mais quelqu’un dira que David ne connaissait pas cela car c’est le Nouveau Testament, ce à quoi je réponds que David avait déjà le livre du Lévitique : « Tu ne te vengeras point, et tu ne garderas point de rancune contre les enfants de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l'Éternel » (Lévitique 19:8).

La morale Biblique ne change pas car elle est fondée sur
le caractère de Dieu. C’est pourquoi ce même livre du Lévitique interdit aussi l’homosexualité : « Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C'est une abomination » (Lévitique 18:22, cf Lévitique 20:13).



Pourquoi David et Jonathan s’embrassèrent-ils?

D’autres diront : « oui, mais 1 Samuel 20:41 mentionne que « David se leva du côté du midi, puis se jeta le visage contre terre et se prosterna trois fois. Les deux amis s'embrassèrent et pleurèrent ensemble », n’est-ce pas étrange ? ». [Comment reconnaître les faux prophètes? 10 signes, ici]

Cela est certainement surprenant pour beaucoup de lecteurs de la Bible car il s’agit d’une culture et d’une époque qui nous sont largement étrangères. L’interprète rigoureux de la Parole de Dieu notera cependant que le fait de se prosterner ou d’embrasser la joue faisaient partie de leur culture, et que cela avaient une signification que nous nous devons de comprendre dans son contexte.

Les salutations étaient en l’occurrence accompagnées de telles embrassades, c’est pourquoi Laban embrassa Jacob (Genèse 29:13), Esaü embrassa Jacob (Genèse 33:4), Samuel embrassa Saül (1 Samuel 10:1), et le roi David embrassa Barzillaï le Galaadite (2 Samuel 19:38-39).

Qui plus est, Dieu ordonne aux puissants de cette terre : « Baisez le Fils [c’est à dire Jésus Christ], de peur qu'il ne s'irrite, et que vous ne périssiez dans votre voie, Car sa colère est prompte à s'enflammer. Heureux tous ceux qui se confient en lui ! » (Psaume 2:12).  

 

“ David et Jonathan n’étaient pas homosexuels, ils étaient « deux amis » comme on n’en trouve presque plus ”


Comment la Bible qualifie-t-elle la relation entre David et Jonathan?

Dieu déclara que David était un « homme selon [s]on cœur » (Actes 13:22), et Jonathan était pour David comme « [s]on frère ! » (2 Samuel 1:26). Selon la Bible, David et Jonathan n’étaient pas homosexuels, ils étaient « deux amis » comme on n’en trouve presque plus (1 Samuel 20:41).

 

Ils étaient des amis exemplaires et nous verrons dans un prochain post les caractéristiques bibliques de leur amour fraternelle sincère.

 


CONNAITREpourVIVRE.com

 

Références

[1] John MacArthur, Bible d’Etude, notes sur 2 Samuel 1:26.
[2] http://coldcasechristianity.com/2012/were-david-and-jonathan-homosexual-lovers/

 

Please reload

Please reload