evangile.jpg
Please reload

Tirer par type
Catégories
Populaires

Jésus est Dieu, l’Homme-Dieu

21.10.2016

 
Quel immense privilège de connaître le vrai Jésus Christ, le Christ biblique ! Connaître Dieu et Son Fils est la raison d’être de notre salut : « la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ » (Jean 17 :3).

Tel que le dit un magnifique cantique : « Te connaître Jésus, te connaître, il n’est rien de meilleur. Toi, mon Dieu, mon seul bien, ma vraie joie et ma justice, Ô Seigneur, je t’aime. Mon plus cher désir, te connaître mieux ». Est-ce le désir de votre cœur pour Dieu ?

C’était certainement celui de l’apôtre Paul pour lui-même et pour les chrétiens à qui il écrivit à Colosse quand il témoigna combien était grand le combat qu’il soutenait pour eux, « afin qu'ils aient le cœur rempli de consolation, qu'ils soient unis dans la charité, et enrichis d'une pleine intelligence pour connaître le mystère de Dieu, savoir Christ, mystère dans lequel sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la science » (Éphésiens 2 :2-3).

Aujourd’hui nous avons le privilège de contempler la grande doctrine de l’union hypostatique pour le cinquième article de notre série "
Confesser le Vrai Christ". Cet enseignement méconnu concerne l’union mystérieuse d’une nature humaine et de la nature divine en une seule personne – Jésus Christ.



La divinité de Jésus vue par Ses attributs divins

Nous avons déjà vu que Jésus est Dieu, la deuxième personne de la Trinité (Matthieu 28 :19). Sa nature divine est démontrée par de nombreuses références directes dans les évangiles ainsi que dans les épitres (Jean 1 :1,14, 20 :28-29; Hébreux 1 :8 ; Romains 9 :5 ; Tite 2:13; 2 Pierre 2:1; 1 Jean 5:20).

La divinité de Jésus est aussi démontrée par le fait qu’Il possède tous
les attributs de Dieu. Jésus est Éternel (Jean 1 :1-3, 8:58), Son « origine remonte aux temps anciens, aux jours de l'éternité » (Michée 5 :2), « Il est avant toutes choses » (Colossiens 1 :17), « l'alpha et l'oméga […] celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant » (Apocalypse 1 :8).

Jésus est aussi Omniscient. Il est « celui qui sonde les reins et les cœurs » pour rendre « à chacun selon [ses] œuvres » (Apocalypse 2 :23, Jean 2:24-25, 16:30), celui à qui Pierre dit en vérité : « Seigneur, tu sais toutes choses » (Jean 21:17). Il est aussi Sage, bien plus, « [en Lui] sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance » (Colossiens 2 :3).

Christ est Omnipotent. L'Ancien Testament l'appelle le « Dieu puissant » (Esaïe 9 :6), et le Nouveau Testament le nomme « le Tout Puissant » (Apocalypse 1 :8). Il a déclaré : « Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre » (Matthieu 28 :18). Il a « le pouvoir […] [d’assujettir] toutes choses » (Philippiens 3 :21).

Le Fils de Dieu est esprit et Il est donc Omniprésent. Pour les millions de chrétiens dans le monde, « là où deux ou trois sont assemblés en [Son] nom, [Il est] au milieu d'eux » (Matthieu 18 :20). N’étant pas limité par l’espace, Il a promis à chacun d’entre nous : « je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde » (Matthieu 28 :20).

La Bible enseigne encore que Christ possède l’absolue Sainteté (Actes 3 :14), la parfaite Justice de Dieu (1 Jean 2 :1), la Bonté (Marc 10:17-18) et la Grâce (Jean 1 :14-16). Nous changeons tous, nous vieillissons, c’est le propre de toute créature, mais Jésus est Dieu et Il est donc Immuable : « Jésus Christ est le même hier, aujourd'hui, et éternellement » (Hébreux 13 :8, voir aussi Hébreux 1 :12).



Le Fils de Dieu se fit chair

Le Fils de Dieu est de la même essence que Son Père, Il est 100% Dieu (Jean 5 :17-18). Mais le Fils ne resta pas indifférent à la chute de l’humanité qui allait droit en enfer, Il accepta d'être envoyé par Dieu le Père pour nous sauver.

Beaucoup de personnes croient que l’Ancien Testament ne parle pas du tout de la Trinité, c’est une erreur, bien que l’enseignement y soit certes bien plus discret. Le livre des Proverbes pose ainsi une question aux lecteurs de la Bible : « Qui est monté aux cieux, et qui en est descendu ? Qui a recueilli le vent dans ses mains ? Qui a serré les eaux dans son vêtement ? Qui a fait paraître les extrémités de la terre ? Quel est son nom, et quel est le nom de son fils ? Le sais-tu ? » (Proverbes 30 :4).

Qui est le Fils de celui qui a créé la terre ? C’est Jésus. Le Christ qui nous a donné la réponse à cette question en disant : « Personne n'est monté au ciel, si ce n'est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme qui est dans le ciel » (Jean 3 :13). Jésus est donc « celui qui est descendu du ciel » Jean 3 :13)
pour nous racheter.

Afin de sauver les hommes de leurs péchés, Dieu
le Fils devint un homme sur notre terre avec la mission de vivre parfaitement selon la loi divine : « lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d'une femme, né sous la loi, afin qu'il rachetât ceux qui étaient sous la loi, afin que nous reçussions l'adoption » (Galates 4 :4-5), « Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père » (Jean 1 :14).

Jésus eut soif, Il eut faim, Il dû apprendre, Il se fatigua, et toutes les autres limitations et les difficultés humaines qui sont les nôtres furent les siennes. Dieu le Fils, le Tout-Puissant, se plaça donc volontairement dans une condition qui le limiterait durant son passage sur terre. C’est pourquoi la Bible parle de l’incarnation comme d’une humiliation que le Fils accepta de vivre par amour pour le Père et pour les élus, afin de pour nous racheter par Sa mort à la croix :

« Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, mais s'est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ; et ayant paru comme un simple homme, il s'est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix » (Philippiens 2 :5-8).

Ce dépouillement n'était pas la mise à l'écart temporaire ou la perte de Sa divinité, car Dieu le Fils est inchangeable (Hébreux 13:8). Ce n'est pas une soustraction, mais une addition: l'humiliation de porter un corps humain (comme l'indique le verset 7) avec toutes ses limites mais sans être entaché par le péché.

Pourquoi donc Dieu le Fils devint-Il un homme de chair et de sang ? Parce que seul un homme pouvait racheter les hommes pécheurs en vivant une vie humaine sans péché pour ensuite mourir sous la colère de Dieu afin d'éffacer le péché de ceux qui croient en Lui. Seul un homme peut faire office de médiateur entre l’humanité déchue et l’Éternel :

« Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme » (1 Timothée 2 :5), « En conséquence, il a dû être rendu semblable en toutes choses à ses frères, afin qu'il fût un souverain sacrificateur miséricordieux et fidèle dans le service de Dieu, pour faire l'expiation des péchés du peuple » (Hébreux 2 :17, voir aussi Colossiens 1 :21).


L’Union Hypostatique

Des passages bibliques clés enseignent au lecteur sincère que Jésus Christ était 100% homme et 100% Dieu : « Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité » (Colossiens 2 :9), « Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous » (Matthieu 1 :23).

Cette doctrine s’appelle l’union hypostatique, le mystère de l’union d’une nature humaine et d’une nature divine en une seule personne, le Fils de Dieu Jésus Christ. Jésus n’a pas deux personnalités (bien qu'Il ait deux natures), Il n’est pas « schizophrène », mais Il est bel et bien une seule et même personne avec deux natures. Maintenant, ces deux natures ne sont pas mélangées, mais distinctes et pleinement préservées.

  

“ Cette doctrine s’appelle l’union hypostatique, le mystère de l’union d’une nature humaine et d’une nature divine en une seule personne ”


Le Concile de Chalcédoine en 451 après Jésus Christ amena les chrétiens à reconnaître l'union hypostatique en ces termes: « [Christ, le Fils] reconnu en deux natures, sans confusion, sans changement, sans division et sans séparation, la différence des natures n'étant nullement supprimée à cause de l'union, la propriété de l'une et l'autre nature étant bien plutôt gardée et concourant à une seule personne ».

Il y a eu beaucoup d’hérésies dans l’histoire de l’Église au sujet de la nature de Jésus Christ. Afin d’être sauvé et d’aimer Jésus pour qui Il est véritablement, il est essentiel de ne pas répéter ces travers. Certains renièrent que Jésus est pleinement Dieu mais affirmèrent qu’Il était un homme (l’hérésie anti-trinitaire de l’Arianisme).

D’autre renièrent que Jésus était un homme tout en affirmant qu’Il est Dieu (l’hérésie du Docétisme). L’humanité de Christ était alors vue comme une sorte de fantôme apparaissant aux hommes. Les auteurs du Nouveau Testament s’opèrent farouchement à ce faux enseignement (1 Jean 1 :1, 4 :1-3, Colossiens 1 :21, 2 :9).

D’autres personnes renièrent la distinction et la séparation réelle entre la nature humaine de Christ et Sa nature divine (le Nestorianisme), et, ce faisant eurent un enseignement qui renia certains aspects de Son humanité et de Sa divinité. Or, Jésus Christ n’est pas un demi-dieu ou un demi-homme, et, Il n’est pas non plus un ange.

Notez aussi que titre de cet article n’est pas « Jésus était l’Homme-Dieu », comme si Jésus n’était plus un homme depuis Sa mort sur la croix, mais bien « Jésus est l’Homme-Dieu », au temps présent. En effet, comme nous le verrons prochainement Christ est ressuscité dans un vrai corps humain, certes un corps glorifié différent du nôtre. Il porte aujourd’hui encore les marques du Calvaire sur Son corps dans les cieux où Il trône (Apocalypse 5 :6). Et, Il restera pour toute l’éternité l’Homme-Dieu.

L’union hypostatique vous parait-elle contradiction ou difficile à comprendre ? Considérez donc ceci. La Bible fut écrite par les hommes, elle est donc la parole des hommes, mais elle fut aussi inspirée par le Saint-Esprit, et elle est donc la Parole de Dieu. La Bible est mystérieusement 100% humaine et 100% divine, mais sans les erreurs humaines. De même, la double nature du Christ est un mystère, mais un enseignement biblique qu’il nous faut embrasser par la foi. Jésus Christ est 100% homme et 100% Dieu, mais sans les péchés humains. Il est la Parole faite chair !

« Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand : celui qui a été manifesté en chair, justifié par l'Esprit, vu des anges, prêché aux Gentils, cru dans le monde, élevé dans la gloire. Mais l'Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons » (1 Timothée 3 :16-4 :1).

Dans le prochain article, nous verrons que
Jésus est le Messie Promis.


CONNAITREpourVIVRE.com

 

 

Please reload

Please reload