evangile.jpg
Please reload

Tirer par type
Catégories
Populaires

Jésus est le Seigneur

22.12.2016

 

Si l'on observe la spiritualité qui se vit dans l'église aujourd'hui, on constate ceci : Jésus est souvent connu comme Sauveur mais pas comme Seigneur. De nombreuses personnes croient être sauvées car elles ont cru au sacrifice du Seigneur Jésus sur la croix mais elles n'ont pas accepté la seigneurie de Christ sur leur vie, elles n'ont pas perdu le droit de disposer sur eux-mêmes, elles ne sont pas vraiment des disciples (Jean 8:31 ; Luc 9:23-25, 14:26-35).

 

Pourtant le Seigneur Jésus l'énonce clairement à ces grandes foules qui allaient avec Lui : « Si quelqu'un vient à moi et ne haït pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple » (Luc 14:26). Comme le dit C. I. Scofield :

 

« Devant l'amour qui devrait attacher le chrétien à Christ, l'affection naturelle est comparable à de la haine, tant le lien qui unit le croyant à son Seigneur surpasse toute expression de sentiments humains si élevés soient-ils » (Voir Matthieu 12:47-50).

 

Il ne suffit pas de dire je suis sauvé mais nous devons être des disciples du Maître et accomplir Sa volonté (qui est bonne, agréable et parfaite), et de perdre le droit de disposer de nous-même, de notre propre vie, pour vivre de la vie d'un autre, c'est-à-dire de Christ. L'apôtre Paul, dans ses épîtres, le dit d'une façon très claire : « Je suis crucifié avec Christ, et je ne vis plus moi mais Christ vit en moi » (Galates 2:20). « Pour moi vivre c'est Christ » (Philippiens 1:21).

 

“ Jésus n'est pas simplement le Sauveur, Il est aussi le Seigneur ”

 

De nombreux chrétiens ont mal été évangélisés, on leur a présenté Jésus comme Celui qui sauve, ce qui est absolument vrai. Cependant, Jésus n'est pas simplement le Sauveur, Il est aussi le Seigneur. La Bible l'exprime très clairement dans Romains 10:9 :

 

« Si tu confesses de ta bouche Jésus comme Seigneur et que tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts tu seras sauvé » ; « Le Seigneur Jésus lui-même, étant en forme de Dieu, n'a pas regardé comme un objet à ravir d'être égal à Dieu, mais s'est anéanti lui-même prenant la forme d'esclave » (Philippiens 2:6-7).

 

 

Est-ce que Jésus est le Seigneur de ma vie ?

 

Est-il Celui qui s'est acquis tous les droits sur mon cœur ? Est-il Celui que j'adore, à qui j'obéis, qui me fait reposer dans de verts pâturages, qui me mène à des eaux paisibles, qui restaure mon âme, qui me conduit dans des sentiers de justice à cause de Son nom ? Est-il le Maître ? Suis-je Son esclave ? Pas simplement son serviteur mais son esclave ?

 

Amar Djaballah nous dit dans son très bon livre Paraboles Aujourd'hui : « le grec dispose de plusieurs termes pour désigner les diverses catégories de serviteurs que l'on retrouvait dans la société du premier siècle. Le Nouveau Testament en utilise trois : doulos, pais, misthos. Les « doulos » sont des esclaves qui n'ont aucun droit personnel ou législatif » (p. 80), ils appartenaient à un maître.

 

Oui nous sommes les esclaves du Seigneur : « nous ne nous appartenons pas à nous-mêmes, nous avons été achetés à prix » (1 Corinthiens 6:19). Dans le Nouveau Testament nous voyons à plusieurs reprises les apôtres et leurs collaborateurs se nommer esclaves de Jésus-Christ (Philippiens 1:1 ; Jacques 1:1 ; 2 Pierre 1:1 ; Colossiens 4:12 ; Jude 1 ; Luc 1:38).

 

La Bible nous enseigne que « quiconque pratique le péché est esclave du péché » (Jean 8:34). Elle nous enseigne aussi : « que notre veille homme a été crucifié avec Christ, afin que le corps du péché soit annulé pour que nous ne soyons plus esclaves du péché » (Romains 6:6);

 

« car ainsi que vous avez livré vos membres comme esclaves à l'impureté et à l'iniquité, pour l'iniquité, ainsi maintenant livrez vos membres comme esclaves à la justice pour la sainteté » (Romains 6:19). Tout véritable disciple du Seigneur est aussi son esclave.

 

« Or nous tous, contemplant à face découverte la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur en Esprit » (2 Corinthiens 3:18).

 

 

 

Lionel Guibal
Aumônier de prison
Fédération Protestante de France des prisons
Contact: l.guibal@gmail.com


 

Cet article est reproduit avec la permission de Lionel Guibal, auteur invité de CONNAITREpourVIVRE.com.

 

Consulter les articles de Lionel Guibal

 

 

CONNAITREpourVIVRE.com

 

Please reload

Please reload