evangile.jpg
Please reload

Tirer par type
Catégories
Populaires

Jésus est Seigneur

25.02.2017

 

Comment résumeriez-vous le Christianisme en trois mots ?  Voici la réponse biblique: Jésus est Seigneur ! Aux premiers siècles les chrétiens étaient persécutés parce que l’Empire Romain commandait à tous ses citoyens de confesser: « César est Seigneur » (en grec Caesar Kurios), mais les chrétiens refusèrent et confessèrent en tous les âges que seul « Christ est Seigneur ! » (en grec Christos Kurios).

Pourtant une grande partie du « Christianisme » professant de connaître Jésus aujourd’hui n’admet pas qu’il soit indispensable de reconnaitre le Christ comme Seigneur pour être sauvé. Cela ce manifeste par ce type de propos dans les églises:

« Si Jésus est le Sauveur de votre vie mais qu’Il n’est pas encore le Seigneur, vous devez mettre Jésus à la première place, vous devez faire de Jésus votre Seigneur ». Peut-être ne voyez-vous pas encore ce qui si mensonger dans de tels propos. Chers lecteurs, ceci est absurde car Jésus EST Seigneur et Il EST à la première place, que vous le vouliez ou non. Nous ne donnons aucun pouvoir à Jésus par nos décisions.

Christ est Seigneur de tout l’univers ! Alléluia. C’est pourquoi entendre des prières telles que: « Jésus, viens, nous te permettons de changer nos vies », cela est un déshonneur envers Dieu, car nous ne pouvons rien « permettre » à Dieu. « Notre Dieu est au ciel, Il fait tout ce qu'il veut » (Psaumes 115:3).

Pourquoi cette idée du salut sans accepter Jésus pour Seigneur est-elle propagée ? Parce que les églises ne prêchent que trop peu -ou plus du tout- le vrai Évangile selon Jésus Christ. La repentance et la foi au Sauveur et Seigneur Jésus ne sont pas clairement prêchées et les hommes pensent pouvoir être sauvés sans obéir à Christ, sans l’avoir pour Seigneur… Est-ce biblique ?



Peut-on être sauvé sans accepter la Seigneurie du Christ ?

La réponse biblique est sans appel : absolument pas ! Paul nous enseigne par l’Esprit : « Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé […] Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé » (Romains 10:9,13).

 

Soit Christ est votre Seigneur et vous êtes sauvé, soit vous êtes perdu dans vos péchés, « car le salaire du péché, c'est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur » (Romains 6:23).

Si la Seigneurie du Christ était secondaire, les premiers chrétiens qui avaient été enseignés par Jésus Christ en personne auraient probablement évité ce sujet, n’est-ce pas ? Regardons donc l’histoire du commencement de l’église que Dieu nous a donné dans le livre des Actes des apôtres qui annoncèrent le Christ selon la volonté de Dieu par le Saint-Esprit.

On y voit que 92 fois Christ est dit être « Seigneur » et seulement 2 fois « Sauveur » (Actes 5:31, 13:23) !  Les disciples « annonç[aient] aux Juifs et aux Grecs la repentance envers Dieu et la foi en notre Seigneur Jésus Christ » (Actes 20:21), et les hommes furent « baptisés au nom du Seigneur Jésus » (Actes 10:48). Chers lecteurs, annoncer Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié » c’est annoncer que Jésus Christ est Seigneur.

Lorsque les inconvertis entendent que Christ est mort pour sauver de leurs péchés et de la condamnation de l’enfer ceux qui croient en Lui, beaucoup sont ceux qui confessent vouloir du Sauveur. Pourtant, en majorité ces mêmes personnes ne veulent pas se soumettre à Dieu et obéir à Sa Parole (Jean 2:23-25, 5:37-40, 6:66, 8:31 ; Romains 3:9-12). Ils ne veulent pas de la Seigneurie du Christ.

 

“ personne ne peut avoir Jésus pour Sauveur si Jésus n’est pas aussi son Seigneur ”


Pour ma part, avant ma conversion je voulais du Seigneur car je savais que j’étais incapable de prendre de bonnes décisions pour les grands carrefours de ma vie : Qui épouserais-je ? Quel métier pratiquerais-je ? Etc. Je vouais donc de la souveraineté de Dieu dans ma vie pour m’éviter de faire de mauvais choix, mais je ne voulais pas du Sauveur.

 

Un pasteur me dit alors franchement: « Mais tu crois que tu vas te sauver tout seul !? ». Je ne pouvais pas avoir Jésus pour Sauveur s’il n’était pas aussi le Seigneur dans ma vie. De même, personne ne peut avoir Jésus pour Sauveur si Jésus n’est pas aussi son Seigneur.

 

 

Jésus est-Il votre Seigneur ?

 

Cher lecteur, Jésus est-Il votre Seigneur ? Est-Il votre Maître ? Êtes-vous son serviteur Lui obéissant au doigt et à l’œil ? Vivez-vous par Sa Parole, pour faire Sa volonté et pour Sa gloire ?

 

Un vrai chrétien répond sans hésiter comme le fit Thomas : ô Jésus tu es « mon Seigneur et mon Dieu ! » (Jean 20:28). Un chrétien répond comme Pierre qui était comme vous et moi un pécheur incapable de faire la volonté du Christ par ses propres forces : « Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je t'aime » (Jean 21:17).

 

Sans Jésus Christ nous ne pouvons vraiment rien faire qui plaise à Dieu (Jean 15:5 ; Hébreux 11:6), mais nous qui sommes sauvés avons été crucifié avec Christ, et aujourd’hui nous ne vivons plus pour nous même, mais pour et par notre Seigneur qui vit en nous, nous vivons dans la foi au Fils de Dieu qui nous a aimé et qui s'est livré lui-même pour nous (Galates 2:20).

 

La vraie conversion est l’abandon du soi et de ses idoles pour obéir à Dieu et Son Fils Jésus Christ notre Seigneur : « Car on raconte, à notre sujet, quel accès nous avons eu auprès de vous, et comment vous vous êtes convertis à Dieu, en abandonnant les idoles pour servir le Dieu vivant et vrai, et pour attendre des cieux son Fils, qu'il a ressuscité des morts, Jésus, qui nous délivre de la colère à venir » (1 Thessaloniciens 1:9-10).

 

Les faux convertis veulent au contraire les bénéfices de la croix, sans avoir la porter leur croix. Cependant Christ nous a dit : « Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge chaque jour de sa croix, et qu'il me suive. Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la sauvera. Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s'il se détruisait ou se perdait lui-même ? » (Luc 9:23).

 

Examinez-vous pour savoir si vous avez la foi qui sauve (2 Corinthiens 13:5), si vous êtes élus de Dieu (2 Pierre 1:10), car ainsi « l'entrée dans le royaume éternel de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ vous sera pleinement accordée » (2 Pierre 1:11). Regardons maintenant qui est notre Seigneur selon la Bible.

 


Que signifie la Seigneurie du Christ ?

David écrivit par le Saint-Esprit une parole de Dieu le Père adressée au Messie, au Christ: « Parole de l'Éternel à mon Seigneur : Assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied. L'Éternel étendra de Sion le sceptre de ta puissance : Domine au milieu de tes ennemis ! » (Psaume 110:1-2).

Ce texte cité par l’apôtre Pierre en Actes 2:34 est une conversation entre Dieu le père (« l’Éternel ») et Dieu le Fils (« mon Seigneur ») Jésus « Christ [qui] est assis à la droite de Dieu » (Colossiens 3:1).

Jésus cita aussi ce passage aux juifs en disant : « Si donc David l'appelle Seigneur, comment est-il son fils ? » (Matthieu 22:45). Son but était de montrer que le Messie, appelé « Seigneur » au Psaume 110, n’est pas seulement un homme descendant (ou « fils ») de David, mais Il est aussi le Seigneur de David.

Le titre de Seigneur n’a donc rien de banal et il n’indique pas non plus une simple hiérarchie humaine. Il est le titre d’un Être éternel, Seigneur du roi David avant même qu’il soit né, d’un Être omnipotent et souverain, « le Seigneur, à [la] droite [du Père qui] brise des rois au jour de sa colère » (Psaumes 110:5, voir Psaumes 2:7-12). Jésus Christ est « Roi des rois et Seigneur des seigneurs » (Apocalypse 19:16).

L’épitre aux Hébreux nous apprend d’autres implications du titre Seigneur. Il s’agit à nouveau d’une conversation intratrinitaire, et, notons ce que la Parole de Dieu nous y dit du Fils Jésus notre Seigneur :

 « Mais [Dieu] a dit au Fils : Ton trône, ô Dieu est éternel ; Le sceptre de ton règne est un sceptre d'équité ; tu as aimé la justice, et tu as haï l'iniquité ; c'est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t'a oint d'une huile de joie au-dessus de tes égaux. Et encore : Toi, Seigneur, tu as au commencement fondé la terre, et les cieux sont l'ouvrage de tes mains ; ils périront, mais tu subsistes ; ils vieilliront tous comme un vêtement, tu les rouleras comme un manteau et ils seront changés ; mais toi, tu restes le même, et tes années ne finiront point » (Hébreux 1:8-12).

 

“ Le titre de Seigneur est donc seulement donné à Dieu ”


Le titre de Seigneur est donc seulement donné à Dieu (v. 8, Ephésiens 4:5), au CréateurToi, Seigneur, tu as au commencement fondé la terre » v. 10), au seul Être éternelSeigneur […] Ils périront, mais tu subsistes » v. 11) et immuableSeigneur […] tu restes le même » v. 12). Le Seigneur a tous les attributs divins et toute autorité divine sur tous les hommes (Actes 10:36) et toute la nature (Matthieu 14:30-33)

Jésus a dit en vérité: « Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre » (Matthieu 28:18). Christ « est le Seigneur de tous » (Actes 10:36), « notre seul maître et Seigneur » (Jude 1:4). La « paix avec Dieu [viens] par notre Seigneur Jésus Christ » (Romains 5 :1), par « la miséricorde de notre Seigneur Jésus Christ pour la vie éternelle », et toute ceci est « la grâce du Seigneur Jésus » (Apocalypse 22:21).

Le terme « Seigneur » est l’équivalent grec (Kurios) du nom divin « Éternel » en hébreu (Adonaï). Au regard de son étymologie et de son utilisation, ce titre attribué à Jésus dans la Bible nous apprend donc que Christ est vraiment « [notre Seigneur] et [notre] Dieu » (Jean 20:28). Nous avons « un seul Seigneur » (Éphésiens 4:5).

Pour finir, notre Seigneur revient bientôt et il est prédéterminé que « tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père » (Philippiens 2:10).

Alors confessons donc et vivons que Jésus est Seigneur pour le salut de notre âme et la gloire du Père, car Jésus nous a avertis : « ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! N’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux » (Matthieu 7:21).

« Amen ! Viens, Seigneur Jésus ! » (Apocalypse 22:20b).


CONNAITREpourVIVRE.com

 

 

 

Please reload

Please reload