evangile.jpg
Please reload

Tirer par type
Catégories
Populaires

Les 500 ans de la Réforme Protestante

13.03.2017

 

 En 2017, les protestants et les chrétiens interdenominationels du monde entier célèbrent le 500ème anniversaire de la Réforme Protestante. Aujourd’hui, une grande partie des chrétiens sont les descendants spirituels de la Réforme Protestante. Cet évènement orchestré par Dieu fut un des plus grands -si ce n’est le plus grand- réveil spirituel de toute l’histoire chrétienne.

Pour célébrer ce grand mouvement spirituel énergisé par le Saint Esprit, nous entamons une série de posts sur la Réforme. Nous y verrons les grandes lignes de la vie de Martin Luther, de Jean Calvin, mais aussi les Solas et bien d’autres sujets. Commençons donc par le début en posant trois questions pour se (re)familiariser avec le Protestantisme.



■ Qu’est-ce que la Réforme Protestante ?

Ce que l’on appelle « la Réforme » ou « le Protestantisme » est un mouvement chrétien ayant débuté au XVIème siècle au sein de l’église Catholique Romaine. L’initiateur de la Réforme Protestante fut Martin Luther alors un moine augustinien, professeur et théologien Catholique en Allemagne.

Luther ne souhaitait pas fonder un nouveau mouvement, mais plutôt réformer bibliquement l'église Catholique Romaine. Cependant, Il ne fut pas bien reçu par ses paires malgré son attachement à la saine doctrine, et, le Pape chercha à le faire brûler au bûcher.

Toutefois, Dieu en avait décidé autrement, et Il garda providentiellement Luther pour fonder la religion protestante avec bien d’autres frères en Christ en Europe. Nous verrons que ces péripéties incroyables, incluant la séquestration de Luther, amèneront les réformateurs à traduire la Parole de Dieu dans les langues populaires, faisant ainsi luire
la Bible dans le cœur des hommes en Europe.
 

 


■ Quels étaient les principaux acteurs de la Réforme en Europe?

Au début du XVIIème siècle, les piliers de la Réforme Protestante ont mené leur œuvre en Europe du nord-ouest. Le pasteur Martin Luther en diverses villes d’Allemagne, Ulrich Zwingli en Suisse à Zurich, et en France, Martin Bucer à Strasbourg et plus tard Jean Calvin à Paris, ainsi qu’à Genève en Suisse quand il eut à fuir la persécution.

 

“ Ultimement, c’est par le Saint-Esprit que l’Église fut reformée et que la lumière de l’Évangile de Christ luit de nouveau ”

 

En Suisse toujours, le pasteur Zwingli chercha par ailleurs à unifier les protestants en diffusant le document de foi appelé la Première Confession Helvétique. Il rédigea aussi la Confession Helvétique Postérieure, reconnue en 1566 par la plupart des églises réformées suisses, et acceptée en Écosse, en Hongrie, en Pologne, et aux Pays-Bas.

  

Le pasteur John Knox fut également un grand réformateur pour répandre le calvinisme en Ecosse. Ultimement, c’est par le Saint-Esprit que l’Église fut reformée et que la lumière de l’Évangile de Christ luit de nouveau en ces temps sombres pour sauver les âmes perdues dans toute l’Europe et même jusqu’aux confins de la terre sur d’autres continents.


■ D’où vient le nom de « Protestant » ?

Le mot protestant fut d’abord utilisé comme un quolibet par les adversaires de la Réforme proposée par Luther en Allemagne alors sous le règne de l’empereur Charles Quint. Ce dernier, qui avait premièrement laissé la Réforme exister pour un temps, se retourna ensuite contre les « princes protestants » pour exiger leur ralliement immédiat à l’église Catholique.

 

Toutefois, selon les archives de l’Église Protestante Unie de France, « les princes s'y refusent, ils "protestent devant Dieu [...] ainsi que devant tous les hommes" de leur refus d'admettre un décret qu'ils jugent contraire "à Dieu, à sa sainte Parole, à [leur] bonne conscience et au salut de [leur] âme" ».[1] C’est dans ce contexte de confrontation que naquit le titre des "princes protestants".

 

Les protestants sont donc des témoins de Jésus Christ ! Tous les vrais chrétiens sont donc des protestants. Pourtant, le mot protestant du latin protestare signifiait originellement professer ou témoigner de sa foi. En effet, les protestants risquèrent leur vie pour témoigner de la vérité et de l’autorité de la Bible, ainsi que du salut seulement par la foi en l'œuvre rédemptrice de Jésus Christ.

 

“ Toutes les églises protestantes-évangéliques et évangéliques dans le monde sont les descendantes spirituelles de la Réforme ”

 

■ Apprendre sur la Réforme... Quel intérêt?

 

Aujourd’hui, le protestantisme regroupe au sens large principalement les confessions de foi suivantes : les églises reformées, les presbytériens, les luthériens, les baptistes, les anglicans, les épiscopaliens et les méthodistes. De plus, toutes les églises protestantes-évangéliques et évangéliques dans le monde sont les descendantes spirituelles de la Réforme.

 

En apprenant de la Réforme Protestante nous apprenons donc qui étaient nos arrières grands-parents spirituels en Jésus Christ, et comment l’Évangile de notre précieux Sauveur et Seigneur fut à nouveau proclamé dans toute Sa gloire en Europe alors sous la tyrannie du Pape et des hérésies Catholiques.

 

C’est une tâche que le Seigneur nous demande d’entreprendre dans la Parole et nous en verrons les bienfaits dans notre vie chrétienne : « Souvenez-vous de vos conducteurs qui vous ont annoncé la parole de Dieu ; considérez quelle a été la fin de leur vie, et imitez leur foi » (Hébreux 13:7). Connaître la vie et la théologie des enseignants que Dieu donna a l’Église est une grande bénédiction (Éphésiens 4:11-13).

 

C’est donc il y a 500 ans en cette année 2017 que la Réforme Protestante commençait durant une journée qui devait pourtant être comme les autres... Dans le prochain article nous verrons que ce fut le jour où 95 thèses (ou déclarations) furent clouées sur la porte d’une église au fin fond de l'Allemagne

 

[Lire d’autres articles sur la Réforme Protestante]

 


CONNAITREpourVIVRE.com


Référence
[1] https://www.info-bible.org/histoire/reforme/95theses-complet.htm

 

 

 

Please reload

Please reload