evangile.jpg
Please reload

Tirer par type
Catégories
Populaires

30 des plus beaux versets bibliques sur l'hospitalité

04.11.2017

 

Que dit la Bible sur l'hospitalité ? Est-ce un devoir chrétien ? Envers qui doit-on exercer l'hospitalité ? Il y a-t-il des personnes prioritaires ? Il y a-t-il des personnes à ne pas recevoir ? Quels sont les buts de l’hospitalité ?

 

Voici quelques-uns des plus beaux versets ou ensembles de versets des Saintes Écritures sur l'hospitalité, sa relation avec Dieu, et ses implications dans nos vies :

 

 

L’hospitalité doit être exercée…

 

…régulièrement

 

1. « N'oubliez pas l'hospitalité… » (Hébreux 13:2a). Avez-vous invité des personnes à diner ou loger chez vous récemment ?

 

…de bon cœur

 

2. « Exercez l'hospitalité les uns envers les autres, sans murmures » (1 Pierre 4:9, cf Philippiens 2:14-15). Exerçons l'hospitalité de bon cœur, c’est une bénédiction et un devoir chrétien (notez l’impératif « Exercez »).

 

…particulièrement envers les chrétiens

 

3. « Pourvoyez aux besoins des saints. Exercez l'hospitalité » (Romains 12:13). Comme toutes les vertus chrétiennes, l’hospitalité doit s’exercer envers tous et particulièrement entre chrétiens :

 

« Ainsi donc, pendant que nous en avons l'occasion, pratiquons le bien envers tous, et surtout envers les frères en la foi » (Galates 6:10). Notez aussi que 1 Pierre 4:9, cité ci-dessus, est adressé aux chrétiens.

 

…particulièrement envers les pauvres

 

4. Jésus parla un jour en parabole et dit « à celui qui l'avait invité : Lorsque tu donnes à dîner ou à souper, n'invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni des voisins riches, de peur qu'ils ne t'invitent à leur tour et qu'on ne te rende la pareille. Mais, lorsque tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles. Et tu seras heureux de ce qu'ils ne peuvent pas te rendre la pareille ; car elle te sera rendue à la résurrection des justes » (Luc 14:12-14).

 

5. En effet, « celui qui a pitié du pauvre prête à l'Éternel, qui lui rendra selon son œuvre » (Proverbes 19:17). Quelles sont les personnes pauvres ou dans le besoin dans votre entourage que vous pourriez inviter à manger ou loger chez vous ?

 

…particulièrement envers les ennemis

 

6. « Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger ; s'il a soif, donne-lui à boire ; car en agissant ainsi, ce sont des charbons ardents que tu amasseras sur sa tête » (Romains 12:20, cf 1 Rois 6:21-23). Avoir des charbons ardent sur la tête signifiait exprimer publiquement sa peine et sa honte selon une coutume Égyptienne. Le chrétien qui exerce la bonté et l’hospitalité envers ses ennemis, en dépit de leurs outrages, encourage donc par son amour ses ennemis à avoir honte et à se repentir de leurs méfaits.

 

Ce verset est à l’image l’enseignement du Christ sur l’amour que nous devons avoir pour nos ennemis (Matthieu 5:44), car comme la parabole du Bon Samaritain l’indique (Luc 10:25-37), un ennemi est aussi notre prochain. Les juifs et les Samaritains étaient en effet historiquement et politiquement ennemis.

 

Notez que Romains 12:20 et Matthieu 5:44 présupposent que nous avons des ennemis, car il suffit qu'il y ait une haine et une agressivité de la part d'un seul parti (généralement celui du non-chrétien – Romains 12:18), pour qu'une relation d'inimitié existe.

 

…particulièrement envers les étrangers

 

7. « N'oubliez pas l'hospitalité ; car, en l'exerçant, quelques-uns ont logé des anges, sans le savoir » (Hébreux 13:2). Par implication, ceux qui ont hébergés des anges sans le savoir ont hébergés des étrangers, desquels Dieu nous dit : « Vous aimerez l'étranger » (Deutéronome 10:19a). Si nous exerçons l’hospitalité seulement envers nos amis, les païens n’en font-ils pas de même (Matthieu 5:46) ?

 

…particulièrement envers les serviteurs de Dieu

 

8. « En même temps, prépare-moi un logement, car j'espère vous être rendu, grâce à vos prières » (Philémon 22). Au premier siècle, les apôtres et les disciples étaient régulièrement hébergés tout au long de leurs voyages missionnaires.

 

9. « Bien-aimé, tu agis fidèlement dans ce que tu fais pour les frères, et même pour des frères étrangers, lesquels ont rendu témoignage de ta charité, en présence de l'Église. Tu feras bien de pourvoir à leur voyage d'une manière digne de Dieu. Car c'est pour le nom de Jésus Christ qu'ils sont partis, sans rien recevoir des païens. Nous devons donc accueillir de tels hommes, afin d'être ouvriers avec eux pour la vérité » (3 Jean 5-8).

 

…comme Christ le ferait

 

10. « Accueillez-vous donc les uns les autres, comme Christ vous a accueillis… » (Romains 15:7a-b). Le mot grec traduit par "accueillir" signifie recevoir et respecter une personne en dépit de ses différences. Il traite donc indirectement du principe selon lequel nous devons exercer l’hospitalité comme Christ le ferait.

 

…comme envers le Christ

 

11. Christ dit aux élus (cf Matthieu 25:34) : « Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger ; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli », ils « répondront : Seigneur, quand t'avons-nous vu avoir faim, et t'avons-nous donné à manger ; ou avoir soif, et t'avons-nous donné à boire ? Quand t'avons-nous vu étranger, et t'avons-nous recueilli […] ? Et le roi leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites » (Matthieu 25:35-40).

 

…pour la gloire de Dieu

 

12. « Accueillez-vous donc les uns les autres, comme Christ vous a accueillis, pour la gloire de Dieu » (Romains 15:7). Que vous exerciez l’hospitalité ou bien que « vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu » (1 Corinthiens 10:31).

 

Quel privilège de pouvoir exercer l’hospitalité pour la gloire de Dieu comme Christ le ferait, accueillant nos invités comme s’ils étaient le Christ lui-même car ils sont créés à l’image de Dieu !

 

 

L’hospitalité ne doit pas être exercée…

 

…envers les hérétiques

 

13. « Si quelqu'un vient à vous et n'apporte pas cette doctrine, ne le recevez pas dans votre maison, et ne lui dites pas : Salut ! car celui qui lui dit : Salut ! participe à ses mauvaises œuvres » (2 Jean 10-11).

 

Êtes-vous prêts à vous soumettre aux enseignements de la Bible y compris celui de 2 Jean 10-11 ? Ce verset nous apprend que nous ne devons pas recevoir dans notre demeure les hérétiques reniant le vrai Christ (cf 2 Jean 9, par exemple les témoins de Jéhovah) ni donner l’impression qu’ils sont nos frères en Christ (2 Corinthiens 6:17).

 

Nous pouvons évidemment les évangéliser s’ils sont disposés à recevoir l’Évangile. Toutefois, par amour pour eux et pour l’Évangile, nous ne devons jamais participer à leur « mauvaises œuvres » en évitant de les appeler à la repentance et la foi véritable au Christ. Quelle autre signification aurait 2 Jean 10-11? Obéissons à la sagesse de Dieu.

 

 

L’hospitalité est une caractéristique…

 

…du jeûne qui plait à Dieu

 

14. « Voici le jeûne auquel je prends plaisir : Détache les chaînes de la méchanceté, dénoue les liens de la servitude, renvoie libres les opprimés, et que l'on rompe toute espèce de joug ; partage ton pain avec celui qui a faim, et fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile ; si tu vois un homme nu, couvre-le, et ne te détourne pas de ton semblable » (Ésaïe 58:6-7).

 

…d’une vie irréprochable

 

15. Dans sa souffrance, Job, un homme qui était intègre, droit, craignant Dieu et se détournant du mal (Job 1:1), dit : « L'étranger n'a point passé la nuit dehors; j'ai ouvert ma porte au passant » (Job 31:32, version Martin).

 

…des hommes chrétiens dirigeant l’église

 

16. « Il faut donc que l'évêque [aussi ] soit irréprochable, mari d'une seul femme, sobre, modéré, réglé dans sa conduite, hospitalier, propre à l'enseignement » (1 Timothée 3:2).

 

17. « Car il faut que l'évêque soit irréprochable, comme économe de Dieu; qu'il ne soit ni arrogant, ni colère, ni adonné au vin, ni violent, ni porté à un gain déshonnête; mais qu'il soit hospitalier, ami des gens de bien, modéré, juste, saint, tempérant » (Tite 1:7-8).

 

Un pasteur (qui est aussi appelé un ancien, un évêque, un bishop, un berger et un surveillant selon les traductions et les divers passages bibliques concernant son rôle) doit être hospitalier. L’hospitalité un critère objectif permettant d’évaluer la véracité de l’appel pastoral et de l’anciennat, ainsi que la fidélité des hommes dans cet appel.

 

…des femmes chrétiennes servant dans l’église

 

18. « Qu'une veuve, pour être inscrite sur le rôle, n'ait pas moins de soixante ans, qu'elle ait été femme d'un seul mari, qu'elle soit recommandable par de bonnes œuvres, ayant élevé des enfants, exercé l'hospitalité, lavé les pieds des saints, secouru les malheureux, pratiqué toute espèce de bonne œuvre » (1 Timothée 5:9-10).

 

Les anciens et pasteurs d’une église ne sont pas les seuls à devoir être hospitaliers, car ils doivent être des modèles pour tous les chrétiens. Le rôle de diacre (signifiant serviteur) dans une église locale requiert les mêmes critères d’irréprochabilité que celui du pasteur, la seule différence est qu’un diacre (ou une diaconesse) ne doit pas nécessairement être « capable d’enseigner » (comparez 1 Timothée 3 versets 1-7 et 8-13). 

 

…d’une église fleurissante

 

19. « Gaïus, mon hôte et celui de toute l'église, vous salue » (Romains 16:23a). L’hospitalité est le fruit d’une église soumise au Seigneur, ayant compris l’importance de la communion fraternelle et de l’encouragement mutuelle à la sanctification (Hébreux 10:24-25).

 

Une église dont les membres recherchent à exercer l’hospitalité et le don de soi, selon leurs moyens en invitant les frères et sœurs en Christ et les nouveaux venus, est une église fleurissante (Actes 4:32-35, 21:7 ; 1 Timothée 3:2, 5:9-10 ; Hébreux 13:16).

 

 

Les exemples bibliques de l’hospitalité inclus…

 

…Abraham

 

20. Abraham « leva les yeux, et regarda : et voici, trois hommes étaient debout près de lui. Quand il les vit, il courut au-devant d'eux, depuis l'entrée de sa tente, et se prosterna en terre. Et il dit : Seigneur, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe point, je te prie, loin de ton serviteur. Permettez qu'on apporte un peu d'eau, pour vous laver les pieds ; et reposez-vous sous cet arbre. J'irai prendre un morceau de pain, pour fortifier votre cœur ; après quoi, vous continuerez votre route ; car c'est pour cela que vous passez près de votre serviteur » (Genèse 18:2-5). Abraham avait alors reçu l’Éternel ainsi que deux anges, ayant l’apparence de trois hommes (Genèse 18:13,16,19:1).

 

…Lot

 

21. Deux anges apparaissant comme deux hommes (Hébreux 13:2) arrivèrent un soir à Sodome. « Quand Lot les vit, il se leva pour aller au-devant d'eux, et se prosterna la face contre terre. Puis il dit : Voici, mes seigneurs, entrez, je vous prie, dans la maison de votre serviteur, et passez-y la nuit ; lavez-vous les pieds ; vous vous lèverez de bon matin, et vous poursuivrez votre route. Non, répondirent-ils, nous passerons la nuit dans la rue. Mais Lot les pressa tellement qu'ils vinrent chez lui et entrèrent dans sa maison. Il leur donna un festin, et fit cuire des pains sans levain. Et ils mangèrent » (Genèse 19:1c-3).

 

…le futur beau-père de Moïse

 

22. « Et il dit à ses filles : Où est-il ? Pourquoi avez-vous laissé cet homme ? Appelez-le, pour qu'il prenne quelque nourriture. Moïse se décida à demeurer chez cet homme, qui lui donna pour femme Séphora, sa fille » (Exode 2:20-21).

 

…un roi d'Israël

 

23. Malgré lui, un roi d'Israël illustra l’hospitalité envers ses ennemis puisqu’en « les voyant, [il] dit à Élisée : Frapperai-je, frapperai-je, mon père ? Tu ne frapperas point, répondit Élisée ; est-ce que tu frappes ceux que tu fais prisonniers avec ton épée et avec ton arc ? Donne-leur du pain et de l'eau, afin qu'ils mangent et boivent ; et qu'ils s'en aillent ensuite vers leur maître. Le roi d'Israël leur fit servir un grand repas, et ils mangèrent et burent ; puis il les renvoya, et ils s'en allèrent vers leur maître. Et les troupes des Syriens ne revinrent plus sur le territoire d'Israël » (1 Rois 6:21-23).

 

…une veuve pauvre

 

24. Durant une période de famine, le prophète Élie demanda un jour de l’eau et du pain à une femme veuve. « Et elle répondit : L'Éternel, ton Dieu, est vivant ! Je n'ai rien de cuit, je n'ai qu'une poignée de farine dans un pot et un peu d'huile dans une cruche. Et voici, je ramasse deux morceaux de bois, puis je rentrerai et je préparerai cela pour moi et pour mon fils ; nous mangerons, après quoi nous mourrons » (1 Rois 17:12). Dieu fit ensuite un miracle pour que cette veuve, son fils, et Élie ne manquent point de nourriture pendant la famine (1 Rois 17:13-16).

 

…une femme aisée

 

25. « Un jour Élisée passait par Sunem. Il y avait là une femme de distinction, qui le pressa d'accepter à manger. Et toutes les fois qu'il passait, il se rendait chez elle pour manger » (1 Rois 4:8). Désirons-nous ardemment d'accueillir des étrangers ou des frères et sœurs en Christ à tel point d'insister quand nous les invitons?

 

…un homme aisé

 

26. Lorsque Jésus entra à Jéricho où résidait « un homme riche, appelé Zachée, chef des publicains, [qui] cherchait à voir qui était Jésus » (Luc 19:2), Jésus s’invita en disant : « hâte-toi de descendre ; car il faut que je demeure aujourd'hui dans ta maison» (19:5). Dieu sauva Zachée de ses péchés, y compris de l’avarice, et ce dernier « se hâta de descendre, et le reçut avec joie » (19:6).

 

…un geôlier

 

27. Après avoir été baptisé, le geôlier conduisit Paul et Silas « dans son logement, il leur servit à manger, et il se réjouit avec toute sa famille de ce qu'il avait cru en Dieu » (Actes 16:34).

 

…Marthe

 

28. « Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison » (Luc 10:38).

 

…Publius

 

29. « Or en cet endroit-là étaient les possesions du principal de l'île, nommé Publius, qui nous [Paul et les naufragés] reçut et nous logea durant trois jours avec beaucoup de bonté » (Actes 28:7, version Martin).

 

…Philippe l'évangéliste

 

30. « Nous [Paul et Luc] partîmes le lendemain, et nous arrivâmes à Césarée. Étant entrés dans la maison de Philippe l'évangéliste, qui était l'un des sept, nous logeâmes chez lui » (Actes 21:7).

 

Tous ces versets et ces exemples bibliques sur l’hospitalité, la fraternité et le don de soi nous montrent que tous, hommes et femmes, riches et pauvres, pasteurs et paroissiens, sont appelés à être hospitaliers avec joie et pour la gloire de Dieu envers leurs prochains qui sont tous créés à l’image de Dieu.

 

Que le Seigneur nous aide et nous dispose à toujours faire Sa volonté pour Sa seule gloire, amen.

 

 

CONNAITREpourVIVRE.com

 

Please reload

Please reload