evangile.jpg
Please reload

Tirer par type
Catégories
Populaires

L’Évangile pour Adam et Ève

25.05.2016

 

Le salut n’a jamais été un plan B pour Dieu, tout était prévu de toute éternité. Adam et Ève étaient les premiers humains sur terre et avaient été placés dans le jardin paradisiaque d’Éden par leur Créateur Dieu Tout-Puissant. Ils n’étaient pas le produit d’une évolution mais d’une création divine miraculeuse en 6 jours de 24 heures.

Leur seule interdiction était de ne pas manger le fruit défendu, et ils la transgressèrent due aux inclinations de leur cœur qu’ils choisirent vilement de satisfaire plutôt que d’obéir à Dieu. Ils subirent donc la colère de Dieu et furent maudit avec la création toute entière.

Le serpent, qui n’était autre que le Diable, avait utilisé
trois stratagèmes pour les tenter dans le jardin d’Éden. C’est pourquoi, l'Éternel Dieu dit aussi au serpent : « Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t'écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon » (Genèse 3:15).

Dieu venait de donner l’Évangile à Adam et Ève. Ce texte est en effet connu sous le nom du protoevangelion signifiant le premier Évangile. Genèse 3:15 est la première déclaration biblique de l’Évangile de Christ, la première prophétie messianique, et cela intervint dès le commencement.

Examinons ce texte de plus près, Dieu dit premièrement au Diable qu’Il mettra « inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité » (Genèse 3:15a). Il s’agit d’une guerre spirituelle (l’inimitié signifiant une relation entre ennemis) entre le Diable et Ève, mais aussi entre les descendants du Diable et d’Ève.

Qui sont les descendants du Diable ? Ce sont toutes les personnes qui rejettent Jésus Christ
le Fils de Dieu et qui ne sont donc pas adoptées dans la famille de Dieu le Père :

 

« Jésus leur dit : Si Dieu était votre Père, vous m'aimeriez, car c'est de Dieu que je suis sorti et que je viens […] Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge » (Jean 8:42,44).

Deuxièmement, Dieu dit au serpent : « [la postérité d’Ève] t'écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon » (Genèse 3:15b). Cette guerre spirituelle ne serait pas sans souffrance ni sans victimes. Qui plus est, ce texte est bien plus prophétique, car le mot « postérité » venant de l’hébreu zera` signifie littéralement semence, comme le montre ce commentaire du théologien John MacArthur :

« Nous lisons que la semence de la femme écrasera la tête du serpent. La semence de la femme allait détruire Satan. La femme n’a pas de semence, la semence vient de l’homme. Mais, il y a avait une femme dans l’histoire humaine qui avait une semence dans son corps sans qu’il y ait eu un homme pour déposer cette semence et c’était la vierge Marie et elle [donna naissance] au Fils qui a écrasé la tête de Satan. Ici repose la première prophétie de la Bible et elle fut spécifiquement accomplie par la venue du Seigneur Jésus Christ grâce à une vierge ».[1]

Genèse 3:15 est la première annonciation de « l’intention rédemptrice de Dieu à la suite de la chute dans jardin d’Éden. Quand Adam et Ève échouèrent dans leur obéissance a l’alliance divine du travail (Genèse 3:6), Dieu ne les a pas détruit (ce qui aurait été justice), mais au contraire  révéla Son alliance de grâce en leur promettant un Sauveur (Genèse 3:15), celui qui restaurerait le royaume qui avait été détruit. La méthode de grâce divine est coûteuse : le talon du Sauveur serait blessé ».[2]

 

« La venue du Christ n’était pas un plan B, Dieu ne fut pas surprit de la chute d’Adam et Ève, Il avait préparé avant la fondation du monde la solution au péché de son peuple »


La venue du Christ n’était pas un plan B, Dieu ne fut pas surprit de la chute d’Adam et Ève, Il avait préparé avant la fondation du monde la solution au péché de son peuple : « vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous avez héritée de vos pères, mais par le sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tache, prédestiné avant la fondation du monde, et manifesté à la fin des temps, à cause de vous » (1 Pierre 1:18-20).

Satan était déjà vaincu avant la fondation du monde, avant même qu’il existe, et avant la chute dans le jardin, et, Dieu avait déjà choisis ses
élus par grâce pour le salut par la foi en Christ, pour la gloire de Son saint nom!

 

« En [Christ] Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui, nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d'adoption par Jésus Christ, selon le bon plaisir de sa volonté, à la louange de la gloire de sa grâce qu'il nous a accordée en son bien-aimé » (Éphésiens 1:4-6).

Exclamons-nous donc avec l'apôtre Paul en confessant: « O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu ! Que ses jugements sont insondables, et ses voies incompréhensibles ! Car Qui a connu la pensée du Seigneur, ou qui a été son conseiller ? Qui lui a donné le premier, pour qu'il ait à recevoir en retour ? C'est de lui, par lui, et pour lui que sont toutes choses. À lui la gloire dans tous les siècles ! Amen ! » (Romains 11:33-36).

 


CONNAITREpourVIVRE.com

 

Références
[1] John MacArthur, prédication intitulé: Biblical Inspiration Validated By Prophecy : http://www.gty.org/resources/sermons/90-328
[2] Dereck Thomas, article sur Ligonier Ministries intitulé: The Significance of Genesis 3:15: http://www.ligonier.org/blog/significance-genesis-315/

Please reload

Please reload