evangile.jpg
Please reload

Tirer par type
Catégories
Populaires

Que dit la Bible sur Noël?

22.12.2015

 

Est-il est un devoir chrétien de célébrer Noël ? Est-ce un commandement biblique ? Quelle latitude de liberté chrétienne avons-nous durant ces fêtes ? Historiquement, la fête de Noël a été instituée par l’église catholique romaine pour s’opposer à une célébration païenne.

 

Certains argumentent donc qu'une telle origine implique que cette fête ne devrait pas être célébrée. Au contraire, une vision biblique équilibrée reconnait ici la liberté chrétienne.

 

 

Aucune fête religieuse n'est obligatoire

 

Il est nécessaire de rappeler que le christianisme biblique n’impose aucune célébration, aucune fête, et aucun pèlerinage aux chrétiens. Durant l’ère de l’Ancien Testament, il y avait plusieurs fêtes annuelles obligatoires, mais tel n’est plus le cas pour le chrétien comme l’explique l’apôtre Paul dans son épitre pour l’église à Colosse :

 

« Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d'une fête, d'une nouvelle lune, ou des sabbats » (Colossiens 2:16, emphase ajoutée). Pour quelle raison ? Paul poursuit : « c'était l'ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ » (v. 17). Pourquoi ne sommes-nous plus obligés de célébrer la Pâque ? « Car Christ, notre Pâque, a été immolé » (1 Corinthiens 5:7).

 

Toutes les autres célébrations de l’ancienne alliance peuvent-être ainsi connectées à l’œuvre rédemptrice de Christ, ce qui explique qu’elles n’étaient que « l'ombre des choses à venir » (cf Galates 3:24-25 ; Hébreux 9:10, 10:1).

 

 

“Nous pouvons célébrer Noël tous les jours de notre vie car cette fête incarne la venue au monde du Sauveur des hommes et l'amour de Dieu”

 

C’est pourquoi les seules « célébrations » commandées par le Seigneur à l’Eglise sont la sainte cène (1 Corinthiens 11:24-25), une image de l’œuvre rédemptrice du Christ et de son retour pour l’Église (v. 26), et le baptême, une image de l’œuvre rédemptrice vécue par un chrétien (Colossiens 2:12).

 

 

Vivre nos jours pour le Seigneur

 

En conséquence, vous êtes libres de célébrer ou de ne pas célébrer Noël : « Tel fait une distinction entre les jours ; tel autre les estime tous égaux. Que chacun ait en son esprit une pleine conviction. Celui qui distingue entre les jours agit ainsi pour le Seigneur » (Romains 14:5-6).

 

Il en est de même pour les anniversaires, le nouvel an, et toutes autres fêtes si ces célébrations sont « pour le Seigneur », c’est-à-dire sans être en contradiction avec les principes de la pureté biblique et pour la gloire de Dieu (1 Corinthiens 10:31).

 

Nous ne devrions donc pas porter de jugement sur le fait qu’un chrétien célèbre ou non une quelconque fête, car il a peut-être « une pleine conviction » « pour le Seigneur ». En réalité, nous pouvons célébrer Noël tous les jours de notre vie car cette fête incarne la venue au monde du Sauveur des hommes et l'amour de Dieu.

 

Personnellement, je me fais une grande joie de célébrer Noël chaque année pour le Seigneur. Dans le prochain article nous verrons donc comment célébrer Noël en donnant l'évangile à nos proches pendant cette période on ne peut plus propice pour parler de la venue du Christ.

 

 

CONNAITREpourVIVRE.com

 

 

Please reload

Please reload