evangile.jpg
Please reload

Tirer par type
Catégories
Populaires

Que dit la Bible sur la Trinité?

22.03.2016

  

 Un de nos lecteurs a posé la question suivante sur notre compte Facebook: « Certains disent que la Trinité n'existe pas, que c'est une doctrine Catholique, quand pensez-vous ? ». Je répondrai donc tout d’abord à la question : « La doctrine de la Trinité a-t-elle était inventé par les Catholiques? », puis je commenterais sur les « Certains » qui renient la Trinité.

La Trinité est biblique, elle n'a pas été inventée

La doctrine de la Sainte Trinité affirme que Dieu est un en essence, c’est-à-dire un seul Être, et trois en personnes : le Père, le Fils, et le Saint-Esprit. Les trois personnes de la Trinité sont distinctes, égales, coéternelles (le Fils n’a pas été créé par le Père, Il est éternel), et consubstantielles (du même Être, le Fils a la même nature divine que le Père et l’Esprit).
 

« La doctrine de la Trinité est essentielle à la foi biblique car il s’agit de la nature même de Dieu »


Cette doctrine repose sur les trois enseignements bibliques suivants : (1) il n'y a qu'un seul Dieu, pourtant (2) il y a trois personnes distinctes, et (3) chacune des personnes est divine.

(1) Un seul Dieu

Il y a de multiples textes à la foi dans l'Ancien et dans le Nouveau Testament qui affirment explicitement le monothéisme, en voici quelques-uns: « Car ainsi parle l'Éternel, le créateur des cieux, le seul Dieu, qui a formé la terre, qui l'a faite et qui l'a affermie, qui l'a créée pour qu'elle ne fût pas déserte, qui l'a formée pour qu'elle fût habitée : Je suis l'Éternel, et il n'y en a point d'autre […] Tournez-vous vers moi, et vous serez sauvés, vous tous qui êtes aux extrémités de la terre ! Car je suis Dieu, et il n'y en a point d'autre » (Esaïe 45 :18, 22). « Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme » (1 Timothée 2 :5).

(2) Trois personnes distinctes

Bien que Dieu soit un en essence, qu'il n'y ait qu'un seul être divin, il y a mystérieusement trois personnes unies mais distinctes au sein de la Trinité: Dieu le Père, Dieu le Fils, et Dieu l'Esprit. Cette pluralité dans la Trinité est typiquement exprimée dans les passages suivants du Nouveau Testament:

« Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde » (Matthieu 28 :18b-20), « Que
la grâce du Seigneur Jésus Christ, l'amour de Dieu, et la communication du Saint Esprit, soient avec vous tous ! » (2 Corinthiens 13 :14).

L'hérésie historique et toujours actuelle du modalisme doit ici être rejetée. Cette fausse doctrine nie qu'il y ait trois personnes distinctes dans la Trinité et dit simplement que Dieu prend différents modes, parfois celui du Père, parfois celui du Fils, et parfois celui de l'Esprit. On peut comprendre cette hérésie en la comparant à un homme qui prendrait trois masques différents dans diverses circonstances, tantôt celui du Père, tantôt celui du Fils, et tantôt celui de l'Esprit.

Un des passages clés qui réfute ce reniement de la diversité des personnes de la Trinité est le baptême du Christ en Matthieu chapitre trois décrivant que dès « que Jésus eut été baptisé, il sortit de l'eau. Et voici, les cieux s'ouvrirent, et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection » (Matthieu 3 :16-17). Les trois personnes de la Trinité sont ici indubitablement distinctes et coexistent continuellement. Le modalisme est donc non-biblique.



(3) Chacune des personnes est divine

■ Dieu le Père : « Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation » (2 Corinthiens 1:3, cf Matthieu 6:8-13).

■ Dieu le Fils : « attendant la bienheureuse espérance et l’apparition de la gloire de notre grand Dieu et Sauveur Jésus Christ » (Tite 2:13, version Darby).

■ Dieu l’Esprit : « Mais un homme nommé Ananias, avec Saphira sa femme, vendit une propriété, et retint une partie du prix, sa femme le sachant ; puis il apporta le reste, et le déposa aux pieds des apôtres. Pierre lui dit : Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton cœur, au point que tu mentes au Saint Esprit, et que tu aies retenu une partie du prix du champ ? […] Ce n'est pas à des hommes que tu as menti, mais à Dieu » (Actes 5 :1-4). Mentir au Saint-Esprit est mentir à Dieu, car c’est la troisième personne de la Trinité.

 

Le Concile de Nicée


Il est vrai que la première systématisation de la doctrine de la Trinité remonte au Concile de Nicée en 325 après Jésus-Christ. Les théologiens Catholiques de l’époque s’étaient rassemblés pour lutter contre les hérésies de leur temps en étudiant la Parole. Il s’agissait notamment de réfuter la fausse christologie du prêtre Arius, qui reniait la divinité du Christ. La confession de foi qui en découla mentionna les propos suivants :

« Nous croyons en un seul Dieu, Père tout-puissant, Créateur de toutes choses visibles et invisibles. Et en un seul Seigneur Jésus-Christ, Fils unique de Dieu, engendré du Père, c'est-à-dire, de la substance du Père. Dieu de Dieu, lumière de lumière, vrai Dieu de vrai Dieu ; engendré et non fait, consubstantiel au Père ; par qui toutes choses ont été faites au ciel et en la terre. Qui, pour nous autres hommes et pour notre salut, est descendu des cieux, s'est incarné et s'est fait homme ; a souffert et est mort crucifié sur une croix, est ressuscité le troisième jour, est monté aux cieux, et viendra juger les vivants et les morts. Et au Saint-Esprit ».

« Pour ceux qui disent : “ Il fut un temps où [le Fils] n'était pas ” et “ Avant de naître, il n'était pas ”, et “ Il a été créé à partir du néant ”, ou qui déclarent que le Fils de Dieu est d'une autre substance ou d'une autre essence, ou qu'il est créé ou soumis au changement ou à l'altération, l'Église catholique et apostolique les anathématise » (Encyclopédie ou Dictionnaire universel raisonné des connoissances humaines, Volume 39).

Pour répondre à nouveau à la question, la doctrine de la Trinité n’a pas été inventée par les Catholiques, elle a été reconnue par les Catholiques. Christophe Colomb n'a pas inventé l'Amérique il l'a découverte. Certains aspects de la théologie Catholique sont exacts, la Trinité en fait partie. Les Catholiques avaient compris la base de la Trinité grâce à l’enseignement biblique, comme nous le pouvons aussi aujourd’hui.



Que penser bibliquement de ceux qui renient la doctrine de la Trinité ?

La doctrine de la Trinité est essentielle à la foi biblique car il s’agit de la nature même de Dieu. Virtuellement toutes les autres doctrines du Christianisme sont connectées à la Trinité, c’est pourquoi la renier détruit la foi qui sauve. Qu’advient-il du fait que Dieu le Père a donné son Fils unique pour le salut des pécheurs, si le Père et le Fils ne sont qu’une seule et même personne ? Jésus Christ est Dieu (Jean 1 :1, 20 :28 ; Philippiens 2 :5-6 ; Colossiens 2 :9 ; Hébreux 1 :8-10) et c’est ainsi qu’il nous faut Le recevoir si nous souhaitons connaitre vraiment Dieu : « Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n'a point Dieu » (2 Jean 9).

Cependant, il y a une grande différence entre ignorer et renier l’enseignement sur la Trinité. La plupart des chrétiens récemment convertis ignorent la doctrine de la Trinité. La majorité des chrétiens n'est pas capable d’expliquer clairement ce qu’on entend par la Trinité. Ces deux groupes sont encouragés à approfondir leur foi en étudiant la Parole.

En revanche, ceux qui refusent de croire à la Trinité croient à un autre Dieu que Celui de
la Bible. C’est le cas des groupes hérétiques qui ont traversés l’histoire, tel que les Témoins de Jéhovah, les Mormons, ou encore les Pentecôtistes Unitariens. Si un de vos proches ne croit farouchement pas à la Trinité, alors il vous faut prier pour son salut, tout chrétien qu’il se dise.

Les unitariens, au contraire des trinitariens, affirment que
Jésus Christ n’est pas Dieu, c’est pourquoi s’ils interrogeaient le Christ comme le fit Philippe (qui souhaitait seulement connaitre Dieu le Père), ils recevraient la même réponse que ce dernier :

« Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l'avez vu. Philippe lui dit : Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. Jésus lui dit : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m'as pas connu, Philippe ! Celui qui m'a vu a vu le Père ; comment dis-tu : Montre-nous le Père ? Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? » (Jean 14 :6-10a).

Pour en savoir plus sur la Trinité et sur la divinité du Christ, ces ressources sont aussi à votre disposition et contiennent un approfondissement biblique ainsi que des réponses aux questions courantes :  


Jésus-Christ : l’Homme-Dieu

N’hésitez pas à poser une autre question sur notre page Facebook,

 


CONNAITREpourVIVRE.com

 

Please reload

Please reload