• Jonas Croissant

Les miracles sont-ils fréquents dans la Bible?

Mis à jour : févr 8


Les miracles sont-ils fréquents dans la Bible ? Faut-il croire que les miracles sont fréquents aujourd’hui comme hier et qu’il nous faut donc nous y attendre régulièrement comme beaucoup d'églises l'enseignent ? Évidemment Dieu peut faire et fait des miracles aujourd'hui, mais est-ce une activité régulière de Sa part, ou bien est-ce rare ?

Dans cet article, un résumé de la fréquence des miracles dans toute la Bible est réalisé sur la base d’un livre que je suis en train d’écrire en anglais sur les miracles du Saint-Esprit. Nous examinerons les trois questions suivantes : (1) Combien de miracles il y a-t-il dans la Bible ? (2) Il y a-t-il des ères miraculeuses dans la Bible? (3) Quelle est la fréquence des miracles dans la Bible ?

1. Combien de miracles il y a-t-il dans la Bible ?

Premièrement, un miracle est un événement qui implique une intervention divine pour stopper les lois de la nature. Un miracle est un acte surnaturel pour stopper le naturel. Seulement certains faits divins sont donc techniquement des miracles, d'autres font partie de la glorieuse providence de Dieu.

Deuxièmement, le nombre de miracles dans la Bible dépend de la manière dont on compte les miracles. Si l’on compte chaque verset biblique relatant un miracle ou des miracles comme un seul miracle, par exemple genèse chapitre premier consisterait en six miracles (un pour chaque jour créationnel), les dix plaies d’Égypte consisteraient en dix miracles, et chaque salve miraculeuse de la tribulation (chaque sceau, chaque trompette, etc) consisterait en un miracle, alors il y a approximativement 200 miracles dans la Bible.

« il y a approximativement 200 miracles dans la Bible »

Cela pourrait paraitre un grand nombre mais comme nous allons le voir, cela n’est pas le cas et les miracles étaient rares dans les temps bibliques.

2. Il y a-t-il des ères miraculeuses dans la Bible ?

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer au premier abord, les miracles ne sont pas aléatoires dans la Bible, mais ils sont concentrés en quatre ères miraculeuses :

Ère 1. Moïse et Josué.

Ère 2. Élie et Élisée

Ère 3. Jésus et les Apôtres

Ère 4. La Tribulation et le retour du Christ

« 85% des miracles bibliques se trouvent dans ces quatre ères qui durent seulement un total de cent trente-sept ans ! »

Pas moins de quatre-vingt-cinq pourcents des miracles bibliques se trouvent dans ces quatre ères qui durent seulement un total de cent trente-sept ans ! Plus de la moitié des miracles de la Bible se sont aussi produit lors de l’ère mosaïque (Ère 1 : 52 miracles) et de l’ère de la fondation de l’Église (Ère 3 : 60 miracles).

3. Quelle est la fréquence des miracles dans la Bible ?

La terre est âgée de six mille ans selon la Bible. Cela signifie que depuis la création jusqu’au dernier miracle rapporté dans le livre des Actes en 62 après Jésus Christ (Actes 28:7-9), quatre mille soixante-deux ans se sont déroulés.

Cela implique donc que dans les temps bibliques, il y avait en moyenne un miracle tous les vingt ans! Bien sûr, en réalité il y avait des ères miraculeuses avec trente à soixante miracles en quelques dizaines d’années, puis plus de miracles pendant des siècles.

« les trois premières ères miraculeuses ci-dessus ne constituent cent trente ans d’histoire, ce qui correspond à seulement trois pourcent de l’histoire du monde »

De plus, les trois premières ères miraculeuses ci-dessus ne constituent que cent trente ans d’histoire, ce qui correspond à seulement trois pourcent de l’histoire du monde depuis la création jusqu’à 62 après Jésus Christ. Notez que si vous êtes évolutionniste, cent trente ans de période où les miracles étaient fréquents ne correspond plus à trois pourcents mais à près de zéro pourcent !

En d’autres termes, les miracles ont toujours été très, très rares dans les temps bibliques.

4. Le témoignage de personnes bibliques

La rareté des miracles explique aussi la réaction suivante de Gédéons qui dit à Dieu :

« Ah ! mon seigneur, si l'Éternel est avec nous, pourquoi toutes ces choses nous sont-elles arrivées ? Et où sont tous ces prodiges que nos pères nous racontent, quand ils disent : L'Éternel ne nous a-t-il pas fait monter hors d'Égypte ? Maintenant l'Éternel nous abandonne, et il nous livre entre les mains de Madian !» (Juges 6:13, emphase ajoutée).

Contrairement à l’époque durant laquelle Moïse fut utilisé par Dieu pour faire ou être le témoin de près de quarante-cinq miracles, l’époque de Gédéon était toute autre. Les prodiges miraculeux y étaient vraiment rares, et c’est bel et bien pourquoi Gédéon pensait que Dieu avait abandonné Israël.

Et même dans les ères durant lesquelles Dieu fit de grands prodiges, telle que l’ère prophétique avec le prophète Élie, le peuple de Dieu n’était pas habitué à voir des miracles régulièrement. Par exemple, lorsqu'un roi Syrien envoya un homme nommé Naaman, le chef de son armée, vers le roi d’Israël pour être guéri de la lèpre, voici quelle fut sa réaction :

« Il porta au roi d'Israël la lettre, où il était dit : Maintenant, quand cette lettre te sera parvenue, tu sauras que je t'envoie Naaman, mon serviteur, afin que tu le guérisses de sa lèpre. Après avoir lu la lettre, le roi d'Israël déchira ses vêtements, et dit : Suis-je un dieu, pour faire mourir et pour faire vivre, qu'il s'adresse à moi afin que je guérisse un homme de sa lèpre ? Sachez donc et comprenez qu'il cherche une occasion de dispute avec moi » (2 Rois 5:3, emphase ajoutée).

Clairement être guéri de la lèpre nécessitait un miracle et le roi d’Israël pensait que cela était tellement impossible qu’il imagina que le roi Syrien cherchait un prétexte pour entrer en guerre !

CONCLUSION

Les miracles n’étaient pas fréquents dans la Bible, mais très rares. Contrairement à la réaction de Gédéon, nous ne devrions pas être tristement étonnés de comprendre ce fait, car les miracles n’ont jamais été le signe de l’amour ou de la proximité de Dieu, ni hier ni aujourd’hui. Notre époque n'est pas une ère de miracle fréquents et les miracles sont donc tout autant rares qu'à bien des époques bibliques.

Évidemment, ceci amène une autre question, à savoir pourquoi les miracles étaient si rares dans la Bible ? La réponse est que les ères de miracles avaient pour but d’authentifier les prophètes de Dieu et leur nouvelles révélations. N'ayant pas de nouvelles révélations à attendre aujourd'hui (Apocalypse 22:18-19), les miracles ne sont donc pas fréquents pour authentifier un vrai pasteur, et nous sommes au contraire appelés à examiner les Écritures (Actes 17:11).

Nous pouvons toujours prier pour que Dieu fasse des miracles aujourd'hui car le Seigneur écoute nos prières, mais nous n'avons pas de promesses divine sur l'opération courante de miracle quand nous le voulons. Dieu peut faire des miracles, ou dire non, mais dans tous les cas Son amour et Sa présence sont immuables. Amen.

CONNAITREpourVIVRE.com

#miracle #lafréquencedesmiracles #desmiraclessontilsfréquents #miraclessontilsrares #èresmiraculeuses #combiendemiraclesdanslaBible #miraclesaujourdhui #miracles

162 vues

CONNAITREpourVIVRE.com

Connaître Dieu et sa Parole pour vivre à sa gloire

MISSION

L'ÉQUIPE

© 2013-2020 - Tous droits réservés.

NOUS SOUTENIR

  • YouTube - White Circle
  • Facebook - White Circle