• Jonas Croissant

Face au coronavirus, ma sécurité est en Dieu

Mis à jour : mai 1



La crise du coronavirus est non seulement mortelle pour des dizaines de milliers de personnes sur terre, mais elle a aussi des conséquences économiques désastreuses. Des millions d'individus ont perdu leur travail, et dans de nombreuses villes les supermarchés ont été vidés.


Aux USA, les magasins d’armes à feu ont connu une augmentation de mille pourcents de leurs ventes. Les grandes surfaces spécialisées dans la vente en gros aux restaurants n’ont plus de riz et autres ressources, alors que d’autres supermarchés limitent la vente des packs d’eau potable. En Chine, en Italie, et en France, des défis similaires surgissent.


Les gens ont peur. Beaucoup font donc des réserves. Ils s’inquiètent pour leur sécurité. Sécurité financière. Sécurité policière. Et, sécurité vis-à-vis des besoins de nourriture et de logement. Et vous, sur quoi repose votre sécurité ?



Ma sécurité est en Dieu


Oui, j’ai acheté à manger car je sais que l’accessibilité de la nourriture et sa quantité risquent de diminuer ou ont déjà diminué, mais ma sécurité n’est pas dans mes stocks de nourriture ; elle est en Dieu. C’est Dieu que nous devons prier, « Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien » (Matthieu 6:11) ; et ce même avec un frigo plein !


C’est Dieu que nous devons prier, « Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien » (Matthieu 6:11) ; et ce même avec un frigo plein !

Oui, le Seigneur m’a permis d’économiser de l’argent, mais ma sécurité financière est en Dieu, et non dans mon compte en banque. Je suis en bonne santé mais ma sécurité ne vient pas de mon corps, elle vient de Dieu. De plus, cette sécurité est garantie en Dieu pour le riche et pour le pauvre, pour le malade et pour celui qui est en bonne santé.



Une parabole de Jésus


Avons-nous oublié la parabole que Jésus donna à ses contemporains au premier siècle :


« Les terres d'un homme riche avaient beaucoup rapporté. Et il raisonnait en lui-même, disant : Que ferai-je ? car je n'ai pas de place pour serrer ma récolte. Voici, dit-il, ce que je ferai : j'abattrai mes greniers, j'en bâtirai de plus grands, j'y amasserai toute ma récolte et tous mes biens ; et je dirai à mon âme : Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années ; repose-toi, mange, bois, et réjouis-toi. Mais Dieu lui dit : Insensé ! Cette nuit même ton âme te sera redemandée ; et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il ? Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n'est pas riche pour Dieu » (Luc 12:16-21).


Face au coronavirus et à une économie en grand trouble, d’où provient votre sécurité ? Qu’elle soit en Dieu !

La sécurité de cet homme était dans son travail et ses réserves. Sa sécurité n’était pas en Dieu. Face au coronavirus et à une économie en grand trouble, d’où provient votre sécurité ? Qu’elle soit en Dieu !


Jésus nous explique ensuite ce que sa parabole signifie, en ces mots : « C'est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous serez vêtus. La vie est plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement. Considérez les corbeaux : ils ne sèment ni ne moissonnent, ils n'ont ni cellier ni grenier ; et Dieu les nourrit. Combien ne valez-vous pas plus que les oiseaux ! Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie ? Si donc vous ne pouvez pas même la moindre chose, pourquoi vous inquiétez-vous du reste ? » (Luc 12:22-26).


Que la paix et la sagesse du Christ soient donc en nous. Notre Père céleste nous garde. Dieu veille sur Ses enfants.



Un avertissement envoyé par Moïse


Moise dit aux Israélites de ne pas avoir confiance en eux-mêmes :


« Lorsque tu mangeras et te rassasieras, tu béniras l'Éternel, ton Dieu, pour le bon pays qu'il t'a donné. Garde-toi d'oublier l'Éternel, ton Dieu, au point de ne pas observer ses commandements, ses ordonnances et ses lois, que je te prescris aujourd'hui. Lorsque tu mangeras et te rassasieras, lorsque tu bâtiras et habiteras de belles maisons, lorsque tu verras multiplier ton gros et ton menu bétail, s'augmenter ton argent et ton or, et s'accroître tout ce qui est à toi, prends garde que ton cœur ne s'enfle, et que tu n'oublies l'Éternel, ton Dieu, qui t'a fait sortir du pays d'Égypte » (Deutéronome 8:10-14).


Soyons honnêtes, la majorité des lecteurs de cet article doivent se demander : ai-je oublié Dieu ? En effet, dans les pays affectés par le coronavirus, Dieu a été oublié depuis longtemps. Les hommes et les femmes sont riches et dans de beaux appartements et de belles maisons, même s’ils ne sont pas propriétaires. Ils vivent dans bien de plus belles demeures que celles du temps de Moise pour sûr.


Alors, « Garde-toi de dire en ton cœur : Ma force et la puissance de ma main m'ont acquis ces richesses. Souviens-toi de l'Éternel, ton Dieu, car c'est lui qui te donnera de la force pour les acquérir […] Si tu oublies l'Éternel, ton Dieu, et que tu ailles après d'autres dieux, si tu les sers et te prosternes devant eux, je vous déclare formellement aujourd'hui que vous périrez » (Deutéronome 8:17-19).


Que mon témoignage quotidien soit une démonstration que face au coronavirus ou toutes autres épreuves de la vie, ma sécurité est en Dieu. Amen

Le prophète Jérémie nous met aussi en garde au sujet de notre sécurité qui doit être en Dieu et non dans l’homme : « Ainsi parle l'Éternel : Maudit soit l'homme qui se confie dans l'homme, qui prend la chair pour son appui, et qui détourne son cœur de l'Éternel ! […] Béni soit l'homme qui se confie dans l'Éternel, et dont l'Éternel est l'espérance !» (Jérémie 17:5,7).



Des doxologies à faire miennes


« Je t'aime, ô Éternel, ma force ! Éternel, mon rocher, ma forteresse, mon libérateur ! Mon Dieu, mon rocher, où je trouve un abri ! Mon bouclier, la force qui me sauve, ma haute retraite ! » (Psaume 18:2-3).


« Mon Dieu ! en toi je me confie : que je ne sois pas couvert de honte ! Que mes ennemis ne se réjouissent pas à mon sujet ! Tous ceux qui espèrent en toi ne seront point confondus ; Ceux-là seront confondus qui sont infidèles sans cause. Éternel ! fais-moi connaître tes voies, Enseigne-moi tes sentiers. Conduis-moi dans ta vérité, et instruis-moi ; Car tu es le Dieu de mon salut, Tu es toujours mon espérance » (Psaume 25:2-5).


Alléluia et gloire à Dieu. Il est ma sécurité et ma forteresse éternelle ! Que mon témoignage quotidien soit une démonstration que face au coronavirus ou toutes autres épreuves de la vie, ma sécurité est en Dieu. Amen

CONNAITREpourVIVRE.com

Connaître Dieu et sa Parole pour vivre à sa gloire

MISSION

L'ÉQUIPE

© 2013-2020 - Tous droits réservés.

NOUS SOUTENIR

  • YouTube - White Circle
  • Facebook - White Circle