• Jonas Croissant

Quels animaux sont entrés sept sept dans l'arche selon Genèse 7:2-3?


Sept par sept!? C'est une erreur, n'est-ce pas? Les animaux sont entrés deux par deux dans l'arche de Noé selon la Bible, j'en suis sûr," vous dites-vous peut-être. Et bien, la vérité est en réalité plus complexe, et plus belle. À la fin de cet article, je pari que vous serez sacrément étonnés!

Premièrement, certes, Dieu commanda aux animaux de venir dans l'arche deux par deux: "D'entre les animaux purs et les animaux qui ne sont pas purs, les oiseaux et tout ce qui se meut sur la terre, il entra dans l'arche auprès de Noé, deux à deux, un mâle et une femelle, comme Dieu l'avait ordonné à Noé" (Genèse 7:8-9). Cependant, il y a aussi l'instruction divine de Genèse 7:2-3 que nous allons étudier ensemble.


Les interprétations principales de Genèse 7:2-3

Dans ce texte saint, il est écrit:

"2 Tu prendras auprès de toi sept couples de tous les animaux purs, le mâle et sa femelle ; une paire des animaux qui ne sont pas purs, le mâle et sa femelle ; 3 sept couples aussi des oiseaux du ciel, mâle et femelle, afin de conserver leur race en vie sur la face de toute la terre" (Genèse 7:2-3).

1. Voici les interprétations principales de Genèse 7:2, basées sur le sens de l'expression hébraïque originale[1] sheba`sheba` (שֶׁבַע שֶׁבַע) traduite par "sept couples" dans la version Louis Segond (littéralement "sept sept")[2] :

(a) Noé pris sept animaux de chaque espèce pure, soit six couples et un septième pour le sacrifier. L'expression sheba`sheba` est ici comprise comme sept unités. Par exemple, Noé aurait pris sept colombes.

(b) Noé pris sept couples d'animaux de chaque espèce pure. L'expression sheba`sheba` est ici comprise comme sept paires, mâles et femelles. Noé aurait donc pris quatorze colombes.

(c) Noé pris sept fois sept (soit quarante-neuf) animaux de chaque espèce pure. L'expression sheba`sheba` est ici comprise comme une multiplication de sept par sept. Dans ce cas, Noé aurait pris quarante-neuf colombes.

2. Voici les interprétations principales de Genèse 7:3, au-delà de la question du sheba`sheba`:

(a) Dieu commanda à Noé de prendre sept unités ou paires de toutes les espèces d'oiseaux pures. Par exemple, Noé aurait pris sept ou quatorze représentants de tous les oiseaux purs, soit une fraction des espèces d’oiseaux en existence.

(b) Dieu commanda à Noé de prendre sept unités ou paires de toutes les espèces d'oiseaux, pures et impures. Noé aurait donc pris sept ou quatorze représentants de tous les oiseaux! On parle de milliers d'oiseaux dans ce cas.

(c) Dieu commanda à Noé de prendre sept unités ou paires de toutes les espèces volantes, pures et impures. On parle de milliers de créatures volantes, oiseaux et reptiles!

En Genèse 7:3, il est vraiment question de prendre sept paires de toutes les espèces volantes, pures et impures. C'est-à-dire quatorze animaux de chaque espèce volante. On parle d'une armée de milliers de créatures volantes, oiseaux et reptiles!

L'interprétation correcte de Genèse 7:2-3

1. Premièrement, l’intention de l’auteur en Genèse 7:2 est que. Dieu commanda à Noé de prendre sept couples (sheba`sheba`), soit quatorze de chaque animal pur. Nous savons que cela est le cas pour plusieurs raisons :

(a) Si sheba`sheba` signifiait sept ou quarante-neuf, alors il y aurait eu des animaux seuls dans l'arche, sans leurs partenaires mâle ou femelle, car ces nombres sont impaires. Or, cela est impossible car il est écrit que tous les animaux entrèrent en couple (Genèse 7:8-9).

(b) L'expression hébraïque sheba`sheba` signifie sept couples. Le contexte direct le montre puisque Moïse traite de sept paires mâle et femelle: "Tu prendras auprès de toi sheba`sheba de tous les animaux purs, le mâle et sa femelle" (Genèse 7:2a).

(c) Cette compréhension de sheba`sheba` est aussi cohérente avec le contexte plus large comme le démontre Tim Chaffey:

"Cette «formule» [sheba`sheba`] est différente de la façon dont le texte hébreu parle des animaux impurs dans Genèse 7:2. Autrement dit, ce verset ne dit pas que Noé devrait apporter «deux deux» (un mâle et sa femelle) - il en a juste «deux» (shenayim). Ne faut-il pas s’attendre à une certaine cohérence ici puisque ces nombres se retrouvent dans le même verset? L'hébreu utilise «deux» pour parler de deux animaux impurs, alors pourquoi dans le même verset utiliserait-il «sept sept» pour désigner seulement «sept» des animaux purs? Une formulation similaire peut être trouvée dans un verset ultérieur. Dans Genèse 7:9 et 15, le texte utilise «deux deux» (shenayim shenayim)."[3]

Autrement dit, puisque lorsque Dieu traite de deux par deux, Il dit shenayim shenayim, il en résulte que quand Il dit sheba`sheba`, Il ne veut pas dire sept ou quarante-neuf (pas plus que shenayim shenayim veut dire 2 x 2 = 4), mais sept par sept, c'est-à-dire sept couples.

2. Deuxièmement, en Genèse 7:3 il est vraiment question de prendre sept paires de toutes les espèces volantes, pures et impures. C'est-à-dire quatorze animaux de chaque espèce volante. On parle d'une armée de milliers de créatures volantes, oiseaux et reptiles! Cela est vérifié par les observations suivantes :

(a) Genèse 7:3 ne restreint pas les créatures volantes pures. Le verset traite de toutes les espèces volantes. En outre, les meilleurs manuscrits supportent cette traduction. Notez aussi que « le Pentateuque Samaritain, Syriaque et la Septante (pas la Vulgate, ni Onkelos [traduction orientale, babylonienne], ni la version Arabe) insèrent les mots "pures inutilement, et ajoutez aussi" [en Genèse 7:3], καὶ ἀπὸ πάντων τῶν πετεινῶν τῶνν μὴ καθαρῶν δύο δύο ἄρσεν καὶ θῆλυ," manifestement pour faire ressembler le verset au précédent [Genèse 7:2]».[4]

(b) En ce qui concerne les oiseaux, le verset utilise le même mot hébreu `owph (עוּף)[5] que celui se trouvant au premier chapitre de la Genèse en référence non seulement aux oiseaux mais à toutes les créatures volantes peuplant le ciel (Genèse 1:20,21,28).

les animaux par groupe de quatorze selon Genèse 7:3 avaient donc : (1) la capacité de respirer, (2) des ailes, et (3) la capacité de voler

Grâce à la corrélation des versets de Genèse 1 et 6, les animaux par groupe de quatorze selon Genèse 7:3 avaient donc : (1) la capacité de respirer, (2) des ailes, et (3) la capacité de voler. Par exemple, autruches sont exclues car elles ne volent pas ; un seul couple entra dans l’arche. Il est donc question des oiseaux et des reptiles volants.


Quelles espèces d’animaux entrèrent 7 par 7 ? Et, combien ?

Trois questions rendent cette investigation délicate : (1) Qu’est-ce qu’un animal pur au temps de Noé, (2) Quels sont animaux que nous connaissons qui avaient des ancêtres communs (baramines, telle que les deux représentants des canidés), (3) combien d’espèces d’animaux entrèrent dans l’arche ?

1. Pour la première question, il semble probable que les animaux purs du temps de Noé correspondent à ceux du Lévitique car :

(a) Moïse écrivit le Pentateuque et il utilisa les même mots hébreu pour pur et impure en Lévitique 11 et Genèse 7:2-3. La façon dont il écrit montre que le lecteur est censé comprendre sans explications supplémentaires.

(b) Dieu avait déjà révélé à l’oral des enseignements sur les sacrifices et les animaux pures bien avant la venue de la loi. Cela est apparent avec Adam, Abel, Abraham, et Job. La loi vint donc codifier et étendre par écrit ce que Dieu avait déjà commencé à révéler. Cela est aussi clair par le fait que Noé comprend l’ordonnance de Dieu.

Lévitique 11 enseigne que les animaux pures ruminent, et n'ont ni la corne fendue, ni le pied fourchu tels que les cerfs/biches, les bœufs, les moutons, les chèvres, etc.[6] Les animaux étaient connus (Colossiens 2:16-17) comme impures s’ils ont a la corne fendue, et/ou le pied fourchu, et/ou qu'ils ne ruminent pas tels que pour les cochons, les chiens, les chats, les chevaux, les rats, et les chameaux.

Dans l’arche il y avait donc les ancêtres de quatorze bœufs, quatorze moutons, quatorze cerfs/biches, et quatorze chèvres et autres espèces pures éteintes ou non.

2. Pour les questions deux et trois concernant les ancêtres des animaux (par exemple, l’arche ne contenait pas de zèbres mais seulement deux ancêtres du cheval) et le nombre total d’espèces, nous pouvons être redevable au travail exceptionnel de l’équipe de Ken Ham qui a précisément comptée tous les animaux (espèces éteintes et non-éteintes) dans l’arche, y compris une estimation chiffrée des animaux par groupe de quatorze !

Voici leurs résultats épatants (qui restent des estimations mais qui seront analysés en détail tant leurs études furent rigoureuses) :


Figure. Estimation détaillée des animaux dans l’arche de Noé réalisée par Answers in Genesis.[7] *Baramines est plus exact, lire cet article pour plus d'explicatio

Selon cette étude qui pris plusieurs années à terminer en utilisant la Parole de Dieu couplée aux données fossiles, morphologiques, génétiques, et d’hybridations des animaux nous pouvons estimer le nombre d’animaux étant entrés sept par sept dans l’arche. Ils sont représentés par des triangles dans la figure ci-dessus.

~70% des animaux dans l’arche entrèrent par groupe de 14 par espèce ! Avez-vous déjà vu une représentation de l’arche de Noé avec 14 vaches ? […] pourtant près de 7 animaux sur 10 étaient par groupe de 14 !

Allons plus loin en analysant ces estimations. Il y a en 334 espèces dont sept couples entrèrent dans l’arche, soit 4676 animaux (327 fois 14) ! Cela signifie que ~70% des animaux dans l’arche entrèrent par groupe de 14 par espèce ! Avez-vous déjà vu une représentation de l’arche de Noé avec 14 vaches ? Personnellement, jamais. Et, pourtant près de 7 animaux sur 10 étaient par groupe de 14 !

Dans le détail, 264 espèces d’oiseaux entrèrent dans l’arche sept par sept (3696 animaux), soit 93% des espèces d’oiseaux ; mais aussi 24 espèces de reptiles volants (336 animaux), soit également 7% de toutes les espèces de reptiles ; et, 46 espèces de mammifères purs (644 animaux), soit 10% des espèces de mammifères (les 90% restants étant impures).

Il y avait donc 14 chauves-souris, 14 colombes, 14 corbeaux, 14 d’une espèce de « dinosaures volants », et bien d’autres animaux par groupe de 14 dans l’arche de Noé ! [8]

Pourquoi tant d’animaux purs et volants?

1. Pourquoi Dieu fit entrer près de 644 mammifères purs dans l’arche, c’est-à-dire 43% des mammifères dans l’arche alors que les mammifères purs ne représentent que 10% des espèces de mammifères dans l’arche ? Pourquoi cet apparent déséquilibre dans le nombre des animaux ? Voici plusieurs raisons détaillées.[9]

(a) Servir de sacrifice : Il ne pouvait pas il y avoir que deux animaux purs car Dieu voulait « conserver leur race en vie sur la face de toute la terre » (Genèse 7:3b) et Noé devait sacrifier des animaux purs après le déluge :

"Noé bâtit un autel à l'Éternel ; il prit de toutes les bêtes pures et de tous les oiseaux purs, et il offrit des holocaustes sur l'autel. L'Éternel sentit une odeur agréable, et l'Éternel dit en son cœur : Je ne maudirai plus la terre, à cause de l'homme, parce que les pensées du cœur de l'homme sont mauvaises dès sa jeunesse ; et je ne frapperai plus tout ce qui est vivant, comme je l'ai fait" (Genèse 8:20-21).

(b) Servir de nourriture : Puisque la terre pourvue bien moins de nourriture au lendemain du déluge (il fallut du temps pour planter et récolter de la vigne, etc) et Dieu donna les animaux à manger à Noé et l’humanité (Genèse 9:2-4). Les fidèles de l’Éternel étaient jusqu’ici végétariens (Genèse 1:29).

L’abondance de moutons et de chèvres permis ainsi à l’humanité de faire de l’élevage plus facilement qui si Noé avait commencé avec seulement deux de chaque. Notez aussi que des petits sont probablement né pendant l’année passée dans l’arche.

(c) Aider pour la labeur. L’abondance notable de bœufs permis aussi de faciliter le labourage de la terre pour l’agriculture. Jean Calvin commenta que les nombreux animaux purs furent d’une « plus grande nécessité pour l'usage de l'homme. Dans cette préparation, nous devons considérer la bonté paternelle de Dieu envers nous, par laquelle Il est enclin à nous considérer en toutes choses."[10]

(d) La protection de l’homme. Benson écrivit avec une grande inspiration à ce sujet que "Grâce à Dieu, il n'y a pas de troupeaux de lions comme il y a de bœufs; ni troupeaux de tigres, comme il y a de moutons."[11] En effet, Dieu permis que les animaux plus dangereux et sauvages soient moins nombreux grâce au divergence des nombres initiaux d’animaux post-déluge. Là encore, la bonté de notre Père céleste envers Ses enfants est magnifiquement manifestée.

(e) L’équilibre des écosystèmes. Il est aussi raisonnable de proposer que les plus grands nombres des moutons, chèvres, et autre animaux purs plutôt faibles permis également de faciliter la survie de ces animaux face à leur prédateurs naturels.

2. Mais, d’autres parts, la plus grande question est vraiment : pourquoi autant d’oiseaux et de reptiles volants ? En effet, parmi tous ces animaux entrés par groupe de 14 dans l’arche, l’écrasante majorité sont des oiseaux (3696 sur 4676, soit une estimation à 80%). Quelques raisons peuvent aussi être proposées :

(a) Servir de sacrifices. Les oiseaux purs furent aussi sacrifiés par Noé (Genèse 8:20-21) et furent plusieurs centaines d’années plus tard le sacrifice des pauvres (Lévitique 1:14, 14:4 ; Luc 2:24).

(b) Germiner la terre après le déluge. Tim Chaffey explique magnifiquement cet aspect:

« Deuxièmement, peut-être l'une des raisons pour lesquelles Dieu a envoyé sept paires de chaque créature volante était pour qu'elles puissent aider à préparer les environnements dans le monde post-inondation pour les autres animaux et les personnes qui se sont finalement répandus sur la terre. Non seulement les créatures volantes peuvent se propager plus rapidement et atteindre des endroits éloignés, tels que les îles, mais de nombreux oiseaux mangent également des graines et les dispersent dans leurs déchets. Une étude a conclu que les graines qui traversent le système digestif d'un oiseau ont un taux de survie supérieur de 370% à celles qui ne le font pas.[12] Ainsi, la raison pour laquelle tant de créatures volantes sur l'arche ont probablement moins à voir avec le sacrifice et plus avec la préparation les environnements post-déluge pour soutenir la vie animale et humaine ».[13]

Peut-être aussi qu’ils devaient servir à la nourriture humaine d’une manière significative dans les générations passées ou bien leur grand nombre était-il nécessaire puisque Dieu connait la fragilité des moineaux et aux oiseaux. Et pourtant, Dieu le Père seul sait toutes choses et comme le Fils, « Il fait tout à merveille » (Marc 7:37) !


Leçons de Vie


Je ne sais pas pour vous, mais personnellement écrire cet article et étudier Genèse 7:2-3 m'a rappeler que lorsque l'on croit presque tout connaître d'un texte ou d'un thème biblique, il est possible que nous en connaissions en réalité très peu! Bien que les tendances et les conclusions soient claires, même les chiffres et les pourcentages de cet article peuvent être changés par une meilleure connaissance de la création. Soyons donc humbles et continuons d'étudier la Parole à l'ombre des ailes de notre Dieu pour la gloire de Christ.

De plus, cet article illustre comment nos traditions nous aveuglent sur la Bible! L'arche, son but, ses détails, ses dimensions, et ses animaux sont loin de notre école du dimanche et de notre connaissance... "A la loi et au témoignage! Si l'on ne parle pas ainsi, Il n'y aura point d'aurore pour le peuple" (Ésaïe 8:20)! Réformons-nous!


Dieu seul sait tout, humilions-nous devant Lui, et soumettons-nous à Sa Parole la Sainte Bible: « O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu ! Que ses jugements sont insondables, et ses voies incompréhensibles ! Car Qui a connu la pensée du Seigneur, Ou qui a été son conseiller ? Qui lui a donné le premier, pour qu'il ait à recevoir en retour ? C'est de lui, par lui, et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles ! Amen ! » (Romains 11:33-36).

CONNAITREpourVIVRE.com

Références

[1] https://www.blueletterbible.org/kjv/gen/7/1/t_conc_7003

[2] https://answersingenesis.org/noahs-ark/did-noah-bring-fourteen-or-seven-animals/

[3] https://answersingenesis.org/noahs-ark/did-noah-bring-fourteen-or-seven-animals/

[4] Pulpit Commentary, https://biblehub.com/commentaries/genesis/7-3.htm

[5] https://www.blueletterbible.org/lang/lexicon/lexicon.cfm?Strongs=H5775&t=KJV

[6] Ellicott's Commentary for English Readers, https://biblehub.com/commentaries/genesis/7-2.htm

[7] https://answersingenesis.org/creation-science/baraminology/all-aboard-unexpected-passengers-noahs-ark/

[8] https://answersingenesis.org/noahs-ark/did-noah-bring-fourteen-or-seven-animals/

[9] Cambridge Bible for Schools and Colleges, https://biblehub.com/commentaries/genesis/7-2.htm:

[10] Commentaires de Jean Calvin sur Genèse 7, https://biblehub.com/commentaries/calvin/genesis/7.htm

[11] Commentaires de George Benson sur Genèse 7, https://biblehub.com/commentaries/benson/genesis/7.htm

[12] Evan C. Fricke, Melissa J. Simon, et al., “When Condition Trumps Location: Seed Consumption by Fruit-eating Birds Removes Pathogens and Predator Attractants,” Ecology Letters 16:8 (June 21, 2013).

[13] https://answersingenesis.org/noahs-ark/did-noah-bring-fourteen-or-seven-animals/

70 vues1 commentaire

CONNAITREpourVIVRE.com

Connaître Dieu et sa Parole pour vivre à sa gloire

MISSION

L'ÉQUIPE

© 2013-2020 - Tous droits réservés.

NOUS SOUTENIR

  • YouTube - White Circle
  • Facebook - White Circle